image

PLUS DE 2 000 ÉLÈVES IMPACTÉS

image

C’est le revers de la médaille. D’autres diront qu’on ne peut pas faire une omelette sans casser des œufs. En tout cas, plus de deux mille élèves ont déserté les salles de classe dans le cadre des opérations de l’Armée dans le Nord Sindian, en Casamance. Selon les statistiques de l’Inspection de l’Éducation et de la Formation (IEF) de Bignona, 25 établissements sont fermés dans les communes de Djibidione, Oulampane, et Sindian, soit un effectif de 1 868 élèves dans ces trois communes qui attendent de rejoindre les classes. S’y ajoute l’effectif des Collèges d’enseignement moyen (CEM) du village de Sitoukene (258) et Niallé (116).

Du côté de l’Inspection d’académie (IA) de Ziguinchor, le traçage des élèves déplacés dans la zone est entamé pour leur intégration dans les écoles des villages d’accueil. « Pour le moment, nous maîtrisons les flux car nous avons encore de la place », a rassuré l’Inspecteur d’académie, Cheikh Faye, dans des propos repris par Le Soleil.

EMEDIASN

23 mars 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article