PLUS DE 3MILLIONS FCFA EMPORTÉS DANS UNE ATTAQUE À MAIN ARMÉE À KEUR SOCÉ

news-details

Des assaillants armés de fusils, coupe-coupe, haches, à bord d’une charrette, ont attaqué une boulangerie et le domicile d’un émigré, dans la commune de Keur Socé (département de Kaolack). Plus de trois (3) millions F CFA ont été emportés, des employés de la boulangerie malmenés. D’autres personnes également brutalisés et menacés de mort. La gendarmerie traque depuis les malfaiteurs.

L’attaque a été perpétrée dans la nuit du vendredi à samedi, vers 02 heures du matin.

Ibrahima Mbaye, l’émigré en question, est revenu dans son village natal pour y investir. C’est en l’absence de ce dernier que les assaillants ont menacé son épouse, leurs enfants et son neveu, Aliou Cissé. L’épouse a fini par leur remettre l’argent réclamé.

Interrogé par le correspondant de Sud fm, Lamine KA, un des amis de la victime, raconte : « Ils ont neutralisé le personnel avec leurs coupe-coupe, haches et un fusil. De là, ils ont exigé de se faire conduire chez la gérante. Dans cette maison, ils ont agi de la même manière en neutralisant tous les membres de la famille. Avant de demander à la gérante de les conduire chez son patron, un émigré revenu de la France. En son absence, il y avait sa femme, ses enfants et son neveu, Aliou Cissé, qu’ils ont menacé de mort s’ils ne leur remettaient pas l’argent. » Ils ont tiré des coups de feu en l’air, en prenant la fuite.

L’insécurité inquiète dans la zone car les bandes armées, qui y sévissent, remontent souvent jusqu’à Keur Madiabel, à 33 kilomètres de Kaolack et non loin de la frontière avec la Gambie, pour y commettre leur forfait.

L’enquête suit son cours.

Vous pouvez réagir à cet article