PLUS DE 40 PERSONNES INTERPELLÉES

news-details
Manifestations

La colère des soutiens du président du parti Pastef / Les Patriotes, Ousmane Sonko, a fait des dégâts. Déterminés à protéger leur leader contre ce qu’ils qualifient de complot ourdi par le pouvoir, ils ont tout saccagé sur leurs passages.

Le bilan des échauffourées fait état de plus d’une quarantaine de personnes interpellées. Placés en garde-à-vue, les manifestants sont poursuivis pour destructions de biens appartenant à autrui, trouble à l’ordre public et participation à une manifestation non autorisée, rapporte L’As.

L’individu qui a brûlé le véhicule du Programme des domaines agricoles communautaires (PRODAC) est, lui, poursuivi pour incendie volontaire. Le coordonnateur du programme en question, Pape Malick Ndour, agite une plainte avec constitution de partie civile.

La série de manifestations s’est poursuivie à Louga, avec le domicile familial de Mamou Diallo, ex-Directeur des Domaines, qui a été incendié.

A Ziguinchor aussi, ils ont bandé les muscles.

Pour rappel, Dakar Dem Dikk a suspendu son réseau urbain jusqu’à nouvel ordre, de crainte que les bus ne soient visés par les manifestants comme celui de la ligne 20 complètement saccagé.

Vous pouvez réagir à cet article