PLUS DE 6 000 TONNES COLLECTÉES À DAKAR, LE COUP DE GUEULE DES AGENTS DU NETTOIEMENT

news-details
TABASKI 2021

Les agents du nettoiement sont sur le terrain. Du coup, on respire mieux dans les maisons surtout au lendemain de la célébration de l’Aïd El Kébir dite Tabaski. Plus de 3 000 agents de l’Unité de coordination et de gestion des déchets solides (UCG) sont mobilisés pour la collecte d’ordures.

Une dame, rencontrée aux Maristes, poussant une brouette pleine de déchets issus de la carcasse du mouton, pousse un gros ouf de soulagement à l’approche du véhicule de l’UCG. "Si ces déchets ne quittent les maisons, on ne pourra pas respirer", souffle-t-elle.

Mais, le constat est fait par un agent de l’UCG, trouvé sur place : "le Sénégal produit trop d’ordures". A cela s’ajoute les dépôts anarchiques, relève-t-il, pour s’en désoler.

Près de 6 000 tonnes de déchets ont été produites rien qu’à Dakar, à l’occasion de la fête de Tabaski. D’où l’appel des agents du nettoiement à de meilleurs comportements contre les dépôts sauvages d’ordures.

Il est difficile, grognent-ils, par ailleurs, de nettoyer les marchés occupés par les commerçants et les foirails avec les moutons invendus.

Vous pouvez réagir à cet article