PLUSIEURS MANIFESTANTS INTERPELLÉS A DIASS

news-details
Litige foncier

Une quinzaine de personnes ont été interpellées ce mercredi 15 septembre, à Diass, dont l’Imam du quartier de Sakirack. Des manifestants s’opposent à un projet d’extension du quartier en question. Des affrontements avec les forces de l’ordre s’en sont suivis.

Le maire de la localité, Cheikh Tidiane Diouf, appelle au calme. En face, les manifestants réclament la libération des personnes interpellées.

La goutte d’eau qui a fait déborder le vase, c’est l’installation d’un promoteur sur le site réservé à l’extension du quartier Sakirack.

"Nous sommes réunis, ici, pour dénoncer avec la dernière énergie le manque de considération. Nous sommes quotidiennement menacés de tout bord par les projets de l’État et par les prédateurs fonciers", fulmine Pape Ndao, un habitant au micro d’iRadio.

Dans tous ses états, il ajoute que le promoteur est en train de procéder aux travaux "avec une forte présence des forces de l’ordre". Alors que, fustige Ndao, "le site de trente hectares doit revenir à la population qui étouffe".

Vous pouvez réagir à cet article