POLICE & GENDARMERIE - DU MOUVEMENT DANS LA HAUTE HIÉRARCHIE

news-details
Nominations

C’était prévu, dans la foulée du changement de boss à la Police et à la Gendarmerie, consécutif aux événements de mars dernier. Le jeu de chaises musicales a démarré au sein de la haute hiérarchie des forces de l’ordre.

Dans le sillage de la nomination de Daouda Diop, ex gouverneur du Palais, d’autres nouvelles nominations ont été opérées à la gendarmerie et à la police, selon des informations obtenues par Emedia.

Le Colonel Maissa Cellé Ndiaye (militaire commando), qui fut aide de camp du Président Macky Sall, a été promu Général. Il avait remplacé le colonel Bara Cissokho qui avait été nommé, à l’époque, aide de camp du président de la République, Me Abdoulaye Wade.

L’autre nomination concerne le général de Brigade Thiaka Thiaw, qui a fait couler beaucoup d’encre ces derniers jours. Jusqu’ici Commandant de la gendarmerie mobile, le général Thiaw devient Haut Commandant en second de la Gendarmerie. Il est remplacé par le nouveau général, Daouda Diop, qui gère désormais la gendarmerie mobile.

Du côté de la Police, dans ce lot de nominations, figure le nouveau directeur de l’école de police, un poste qui était vacant. Il est désormais occupé par le commissaire Alassane Niane, actuel Directeur adjoint de la sécurité publique. Commissaire de Police Divisionnaire et ancien Chef du Service régional de Sécurité publique et Commissaire central de Tambacounda, Commissaire Niane règne désormais à la tête de l’établissement qui forme les officiers de police.

L’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS) a également un patron. Le poste vacant revient à Ndiarra Sène, un commissaire divisionnaire qui était en détachement à la MONUSCO (Mission de l’Organisation des Nations unies en République démocratique du Congo).

Vous pouvez réagir à cet article