POUR LA PREMIÈRE FOIS DEPUIS 100 ANS, TOTAL VA RÉDUIRE SA PRODUCTION DE PÉTROLE

news-details
ÉNERGIE

Total ouvre un nouveau chapitre de son histoire. La production de pétrole de la major française stagnera ou baissera même un peu d’ici à 2030, annonce le PDG Patrick Pouyanné. Toute la croissance viendra du gaz et de l’électricité. Le groupe investira deux milliards de dollars par an dans l’éolien et le solaire.

Un nouveau chapitre s’ouvre dans l’histoire presque centenaire de Total. La production de pétrole du groupe français va stagner ou même légèrement décliner d’ici à 2030, a annoncé mercredi le PDG, Patrick Pouyanné, lors d’une journée investisseurs. C’est la première fois que Total prédit un déclin pour ce qui constitue son coeur de métier depuis la naissance de la Compagnie française des pétroles, l’un des ancêtres du groupe, en 1924.

Patrick Pouyanné n’annonce pas pour autant la fin des hydrocarbures, loin de là. D’abord, le déclin de la production de pétrole après 2030 ne sera probablement pas brutal. Ensuite le groupe continuera à investir jusqu’à un milliard de dollars par an dans l’exploration. Surtout, Total mise toujours sur une forte croissance dans le gaz naturel liquéfié (GNL) , un marché dont il est le numéro deux mondial derrière Shell . Il compte doubler ses ventes de GNL en dix ans.

Vous pouvez réagir à cet article