POUR UN "TCHIIM", AHMED CAMARA TENTE D’ÉGORGER SA BELLE-SOEUR

news-details
FAITS DIVERS

La dame Awa T. a failli perdre la vie à cause d’un « Tchiim » qu’elle a lancé au frère de son époux Ahmed Camara. Ce dernier, selon Libération, allait l’égorger n’eut été l’intervention rapide du voisinage. Les faits, informe la même source, se sont produits le 3 avril dernier à l’unité 3 des Parcelles Assainies, peu avant 9 heures. La veille, pour on ne sait quelle raison, Ahmed Camara avait tabassé sa nièce jusqu’à lui causer des blessures. Awa. T. rend compte à son mari, qui était absent des lieux. Mais, ce dernier lui a dit de laisser tomber qui plus Ahmed Camara et lui avaient perdu récemment un petit-frère.

Mais, le lendemain, alors qu’Awa T sortait de la concession familiale, Ahmed Camara l’a surpris par derrière, avant de lui asséner un coup de poignard au niveau de l’épaule gauche. Alors qu’Awa T. criait pour alerter les voisins, en l’absence de son époux, Ahmed Camara lui a donné un violent coup de poing à la bouche. Pire, Ahmed Camara s’est mis sur elle pour tenter de l’égorger.

Awa T. réussit à se dégager mais déterminé, Ahmed Camara l’a poursuivie avant de lui planter un autre couteau au niveau du ventre. Malgré tout, elle réussira à se cacher chez des voisins. Le temps que la police arrive, Ahmed Camara s’est fondu dans la nature. Se sachant recherché, il s’est présenté de son propre gré au commissariat de Golf Sud. Face aux enquêteurs, il a déclaré avoir eu une colère lorsque sa belle lui a dit qu’il n’était pas un homme avant de lui lancer « un tchiim » (interlocation de dégoût). « Je ne regrette pas ce que j’ai fait », dit-il.

Vous pouvez réagir à cet article