« AÏDA MBACKÉ PRÉSENTE DES TROUBLES MENTAUX »

news-details
DRAME AUX MARISTES

Aïda Mbacké, l’épouse qui a brûlé vif son mari aux Maristes, n’a toujours pas été entendue. Selon les informations de Libération, dix-sept jours après le drame, son médecin s’oppose à toute audition, arguant que sa patiente présente des troubles mentaux. Selon le spécialiste, ajoute le journal, un interrogatoire risquerait de la faire basculer dans la folie.

Pour le mettre devant ses responsabilités, indique la source, les gendarmes ont entendu le médecin sur Procès-verbal (PV) afin qu’il réitère ses déclarations.
Une affaire trouble d’autant que rapporte Libération la dame n’a jamais eu d’antécédents et que des personnes souffrant de troubles mentaux peuvent bel et bien être interrogées et même écrouées. C’était le cas, rappelle le journal, d’Idiatou Diallo. Suspectée d’enlèvement d’enfant à la Médina, elle avait fait six mois en détention préventive avant de bénéficier d’une liberté provisoire. Alors que son médecin traitant avait pourtant attesté qu’elle ne jouissait pas de toutes ses facultés.

Vous pouvez réagir à cet article