POURQUOI FÊTE-T-ON NOËL

news-details
25 DÉCEMBRE

La fête de Noël n’existait pas au début du christianisme. C’est seulement à partir du second siècle que l’église a cherché à déterminer dans l’année le jour de la naissance de Jésus sur lequel les évangiles ne disent rien.
Le 25 Décembre était l’anniversaire de Mithra, le dieu païen de la lumière chez les romains. En l’an 325 après J.C., l’empereur romain Constantin l’attribue à l’anniversaire de Jésus, le vrai Dieu de lumière. Cette date du 25 Décembre a une valeur symbolique. En effet, en s’inspirant de Luc 1/78, on considérait la venue du Christ comme le lever du « Soleil de Justice ».

Le Jour de Noël a un sens humain et chrétien

Au point de vue humain, il a un sens familial et sens social. Au point de vue religieux, le jour de Noël, ou plutôt la fête de Noël, exprime un aspect fondamental de la foi chrétienne : la venue du Christ Jésus le sauveur pour le bonheur des hommes.

Jour de Noël fête familiale et jour des enfants

C’est un moment privilégié pour se rassembler en famille, toutes générations confondues. On crée des souvenirs communs en construisant des liens : partager un repas, une veillée, écouter des histoires, se réunir autour de la crèche. Avec la place grandissante de l’enfant dans la famille, le jour de Noël est devenu un jour des enfants : nuit magique où les désirs des enfants sont réalisés, pour le plus grand bonheur des adultes.

Message de paix, partager la joie

« Gloire à Dieu, au plus haut des cieux et paix sur la terre ! » : voilà ce que chantaient les anges à la naissance du Christ. L’annonce de la naissance du messie est un message de paix. Sa naissance dans le dénuement vient apporter justice et paix au monde, aux hommes qu’il aime. C’est cela le sens de la journée des humbles, car Dieu s’est fait humble parmi nous.
Chaque année, le Pape répand un message de paix pour la terre entière.

Vous pouvez réagir à cet article