image

POURQUOI L’ARTP A FRAPPÉ AUX PORTEFEUILLES DE TROIS OPÉRATEURS

image

Après une large campagne de mesure de la qualité de service et de la couverture des réseaux mobiles 2G, 3G et 4G exploités par les opérateurs sur l’ensemble du territoire national (les 46 départements, les axes routiers à savoir les Routes nationales 1 à 7 et les autoroutes Ila Touba et Dakar-Mbour) réalisée, du 16 août au 10 novembre 2021, L’Autorité de régulation des télécommunications et des postes (Artp) a constaté des désagréments dans la couverture téléphonique. Procédant jeudi à la restitution publique des résultats, en présence des professionnels de la presse, des associations de consommateurs, des opérateurs et des acteurs publics et privés du secteur, Abdoul Ly et ses services ont pris de lourdes sanctions pécuniaires à l’encontre de trois opérateurs de téléphonie mobile.

Ainsi, l’Autorité informe qu’une pénalité de 1 028 466 443 F Cfa hors taxes est appliquée à l’opérateur de communications électroniques Expresso Sénégal. Pour Saga Africa Holdings Limited (free), il lui est infligé une pénalité de 2.528.108.092 F Cfa hors taxes.

Quant à l’opérateur de communications électroniques Sonatel, l’Artp lui réclame une rondelette somme de 16 727 712 422 F Cfa.

Dans son communiqué, l’Artp précise que par respect pour le principe du contradictoire, les résultats ont au préalable été transmis aux opérateurs, à l’issue de la campagne. D’ailleurs, lesdits opérateurs lui ont transmis leurs observations, qui ont été bien analysées.

Le Régulateur rappelle, par ailleurs, sa mission de veiller à l’application de la réglementation des secteurs régulés, étant chargé du suivi et du contrôle des obligations fixées dans les cahiers des charges des opérateurs titulaires de licence notamment celles relatives à la couverture des réseaux et à la qualité de service.

10 décembre 2021

------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article