image

POURQUOI L’HISTOIRE DOIT SE RÉPÉTER POUR LES LIONS

image

En mai 2002, le sélectionneur Bruno Metsu a trouvé son système pour battre la France grâce à un match amical de haute facture de ses joueurs face à… l’Equateur. Demain, les Lions de Aliou Cissé, acteur il y a 20 ans, vont-ils marcher sur les pas de leurs aînés El Hadji Diouf et Cie.

El Hadji Diouf, Lamine Diatta et Tony Silva, membres du staff des Lions pourront raconter à l’actuelle génération comment battre l’Equateur. Certes, ce ne sera pas les mêmes acteurs mais l’équipe sud-américaine reste toujours une formation très physique. Pourtant, ce 23 mai 2002, à Tottori, au Japon, pour le compte du dernier amical, soit 8 jours avant l’ouverture du Mondial France-Sénégal, les Lions avaient battu l’Equateur 1-0. L’unique but de la partie a été inscrit par le défenseur Raul Guerron contre son camp de (69e), sur une action initiée par El Hadji Diouf.

Pour Amara Traoré, ce match est l’un des meilleurs de la génération 2002
20 ans plus tard, l’histoire va-t-elle bégayer mardi pour la « finale » du groupe A entre l’Equateur 1er (4 points) et le Sénégal 3e (3 points) qui doit impérativement gagner pour poursuivre la compétition ? Il faudra se souvenir que durant ce match amical de 2002, le sélectionneur Bruno Metsu avait tenté un coup tactique qui s’était avéré payant sur un certain Aliou Cissé. Le capitaine des Lions à l’époque, longtemps décrié dans l’axe de la défense qu’il formait avec Lamine Diatta, a été décalé en sentinelle aux côtés de Pape Bouba Diop et Salif Diao. Par conséquent, Pape Malick Diop et Lamine Diatta formaient la paire dans l’axe centrale avec Ferdinand Coly à droite et Omar Daf sur le flanc gauche. En attaque, Khalilou Fadiga et Moussa Ndiaye épaulaient El Hadji Diouf. Techniquement et tactiquement, les Lions étaient au sommet de leur art pour cette répétition générale.

2 matchs amicaux Sénégal-Equateur, 2 victoires pour les Lions
Pour Amara Traoré, membre de cette épopée, ce match face à l’Equateur est l’un des meilleurs de la génération 2002. Le même onze, sans changement en cours de match, allait créer la sensation la plus retentissante du Mondial 2002 en battant la France, championne du monde et championne d’Europe en titre (1-0). Pour Kalidou Koulibaly et ses coéquipiers, il s’agira, demain, de marcher sur les pas de leurs illustres prédécesseurs qui avaient créé l’exploit d’atteindre les quarts de finale du Mondial organisé en Corée et au Japon. Pour cela, il faudra battre la Tri. A noter que le Sénégal a aussi battu 2-1 l’Equateur le 27 décembre 2005 en match amical. Donc, en 2 rencontres amicales, les Lions se sont toujours imposés face à la Tri mais les deux équipes ne se sont jamais affrontées en compétition officielle. Seul bémol pour le Sénégal, les Lions n’ont jamais battu un pays sud-américain dans un Mondial. Il y a le 3-3 en 2002 contre l’Uruguay et la Colombie (0-1) en 2018. Il faudra renverser cette donne pour continuer de rêver.

Babacar Guèye DIOP

28 novembre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article