image

POURQUOI LE MINISTÈRE DE L’ÉDUCATION EST SI SATISFAIT

image

Le ministère de l’Éducation nationale a communiqué sur les résultats qui ont été enregistrés au baccalauréat et au brevet de fin d’études moyennes (BFEM) au terme de l’année scolaire 2021-2022. Selon un document parvenu à notre rédaction, les résultats du BAC montrent que le taux de réussite national est passé de 38,13% en 2011 à 51,99% en 2022, soit un bond qualitatif de 13,86 points, avec en bonus 154 mentions très bien, 1200 mentions bien et 6547 mentions assez bien. Ces résultats n’ont jamais été réalisés.

Au BFEM, renseigne toujours le même document, le taux de réussite national est passé de 67,96% en 2021 à 70,38% cette année, soit un écart positif de 2,42%.

Par ailleurs, ces résultats, ajoutés à ceux obtenus au CFEE, session 2022 (73, 8%) constituent, selon le communiqué, la preuve illustrant que malgré les chocs exogènes qui perturbent de manière cyclique les enseignements apprentissages, le système éducatif a retrouvé ses clignotants verts avec un début de retour dans la zone de performances. « Les énormes investissements consentis par le Président Macky Sall en 10 ans, pour apaiser le climat social et atteindre les objectifs du PAQUET-EF, document de gouvernance du sous-secteur de l’Éducation commencent à porter leur fruit », indique le texte. Avant de poursuivre : « le ministre de l’Éducation nationale Mamadou Talla renouvelle ses félicitations aux braves enseignants, aux parents d’élèves, aux élèves, aux syndicats, aux partenaires techniques et financiers, aux acteurs des niveaux central et déconcentré qui ont conjugué leurs efforts pour aboutir à ces résultats qui augurent d’un système éducatif meilleur et d’une école publique qui retrouve progressivement son lustre d’antan ».

Cheikh Moussa SARR

30 juillet 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article