image

POURQUOI LE SÉNÉGAL N’A PAS VOTÉ

image

Le Sénégal n’a pas voté pour la 65ème édition du Ballon d’Or France Football. Une fois n’est pas coutume, le détail des 170 votes de journalistes des quatre coins du globe n’a pas été dévoilé juste après l’octroi, à l’Argentin Lionel Messi, d’un septième sacre pour le trophée individuel le plus couru de la planète foot. Officiellement, c’est prévu samedi, soit cinq jours plus tard, dans une édition spéciale du magazine France Foot. Mais, selon des informations obtenues par Bés Bi, le Sénégal n’aura pas été comptabilisé dans les votes de cette présente édition. La raison : le journaliste préposé au vote n’a pas sacrifié au rituel.

Jusqu’au jour où France Football, organisateur de l’évènement, a décidé de boucler les votes, celui du Sénégalais Aliou Goloko n’avait pas été envoyé. Selon certaines confidences, notre confrère aurait tout simplement décidé de boycotter le vote en constatant que le jury avait choisi d’écarter son compatriote Edouard Mendy de la liste des 30 joueurs nominés pour le Ballon d’Or, alors que le média français y incluait son concurrent italien Gianluigi Donnarumma. Un choix considéré par plusieurs observateurs africains comme une volonté délibérée de biaiser le vote pour la 2e édition du trophée Lev Yachine (l’édition de 2019 a été remportée par le Brésilien Alisson, 2020 zappée pour cause de Covid), récompensant le meilleur gardien de l’année civile. Déjà très fortement critiqué lors de l’édition de 2018 pour avoir voté en faveur de l’Egyptien Mouhamed Salah plutôt que pour son compatriote Sadio Mané, le journaliste sénégalais aurait cette fois-ci mal pris le handicap imposé contre le gardien de l’équipe nationale pour qui les dés s’annonçaient pipés d’avance malgré son incroyable année 2021 qui l’aura vu remporter la Ligue des Champions et la Supercoupe d’Europe, performer en Premier League et être sacré meilleur gardien d’Angleterre et d’Europe pour les compétitions de clubs, en alignant les records pour son poste.

Absence de Mendy : des justifications légères de Ferré au boycott de Goloko

Une absence dans les 30 que Pascal Ferré, rédacteur en Chef de France Football et responsable de l’organisation du Ballon d’Or, expliquait au mois d’octobre, avec des arguments tirés par les cheveux, en évoquant l’antériorité dans sa carrière, critère qui n’a pourtant pas été retenu quand il s’est agi de nominer des joueurs au CV tout aussi léger. « J’explique la non présence d’Edouard Mendy de la liste des 30 nommés par un jugement de la commission du Ballon d’Or qui s’est réunie pour désigner cette liste… (et a jugé qu’il y a) 30 joueurs plus méritants que (lui). Edouard Mendy est gardien de but, on ne peut pas dire qu’il lui manque de marquer des buts. Je pense qu’il lui manque un peu d’antériorité dans sa carrière. La plupart des joueurs de cette liste sont au plus haut niveau depuis plusieurs années. Edouard Mendy est l’archétype d’un joueur à l’ascension supersonique. Il a accompli une saison 2021 exceptionnelle. Mais elle ne vient pas après cinq années exceptionnelles. Il va lui falloir le temps de confirmer en sélection, notamment dans le cadre de la prochaine Can. »

Vers un changement de juré au Sénégal

À voir le détail des votes (voir ci-après) pour le trophée Lev Yachine, il n’y a pas de doute que le vote du journaliste Sénégalais n’aurait pas changé la tendance, avec les 190 points qui séparent Donnarumma de Mendy. Toujours est-il qu’il nous est parvenu que l’entourage du gardien de Chelsea et des Lions, n’aurait pas apprécié d’apprendre qu’il n’a pu bénéficier du vote de son compatriote.

Du côté de France Football, nos tentatives d’entrer en contact avec Pascal Ferré sont restées vaines, mais des échos nous parvenant de Paris suggèrent que l’organisateur du Ballon d’Or aurait très mal pris cette décision du juré sénégalais, l’assimilant à une trahison et l’issue à envisager après cet épisode est tout simplement que France Foot change de juré au Sénégal, après près de 15 ans de vote assuré par Aliou Goloko. Ce dernier, joint au téléphone, n’a pas souhaité s’exprimer sur le sujet.

Trophée Lev Yachine - Le détail des votes :

1-Gianluigi Donnarumma (Italie, AC Milan, Paris-SG), 594 points.
2-Édouard Mendy (Sénégal, Chelsea), 404 pts.
3-Jan Oblak (Slovénie, Atlético de Madrid), 155 pts.
4-Ederson (Brésil, Manchester City), 93 pts.
5-Manuel Neuer (Allemagne, Bayern Munich), 91 pts.
6-Emiliano Martinez (Argentine, Aston Villa), 90 pts.
7-Kasper Schmeichel (Danemark, Leicester), 37 pts.
8-Keylor Navas (Costa Rica, Paris-SG), 29 pts.
9-Thibaut Courtois (Belgique, Real Madrid), 29 pts.
10-Samir Handanovic (Slovénie, Inter Milan), 8 pts.

Babacar NDAW FAYE

1er décembre 2021


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article