POURQUOI SADIO MANÉ NE MARQUE PLUS AU STADE LÉOPOLD SÉDAR SENGHOR

news-details
EQUIPE NATIONALE

Avec un total de 15 buts et 13 passes décisives en 56 sélections, il est peu de dire que Sadio Mané est le joueur le plus efficace de l’Equipe nationale ces dernières années. Pourtant, les attentes sont toujours plus grandes pour un public qui semble rester sur sa faim à l’heure de scruter les performances de l’un des 30 meilleurs joueurs du monde en 2018... Emedia.sn s’est penché sur le sujet pour faire un constat : Léopold Senghor inhibe Sadio Mané.

Souvent pris en grippe par une partie du public sénégalais qui lui reproche de ne pas offrir sous le maillot national des prestations à la hauteur de son talent, Sadio Mané sera sous une certaine pression aujourd’hui, à l’heure d’affronter le Soudan. La star de l’Equipe nationale du Sénégal n’a plus marqué devant son public depuis plus de trois ans ! Son dernier but à Dakar sous les couleurs du maillot des "Lions" remonte au 13 juin 2015 et la réception du Burundi dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations. Une partie que le Sénégal avait brillamment remportée (3-1), grâce à des réalisations signées Sadio Mané, Mame Biram Diouf et Moussa Konaté, contre une réduction du score du capitaine burundais Abdou Razak. Depuis lors, le joueur de Liverpool n’a plus marqué sur la pelouse de Léopold Sédar Senghor qui semble ne pas lui réussir ! Comme s’il y était toujours sous le coup d’une grosse pression qui l’empêcherait de briller, Sadio Mané est beaucoup plus décisif loin de ses bases quand il s’agit de la sélection nationale. En effet, loin du public sénégalais, Sadio Mané semble retrouver ses esprits et son sens du but. Ses sept derniers buts inscrits en Equipe nationale l’ont été hors du Sénégal, respectivement en Russie contre le Japon en Coupe du monde, au Burkina Faso en éliminatoires du Mondial, En Guinée Equatoriale à la dernière CAN face à la Tunisie puis au Zimbabwe, enfin au Burundi, au Cap-Vert et en Namibie en éliminatoires de Can.

Si le stade Léopold Sedar Senghor inhibe à ce point la star de la Tanière, c’est peut-être parce que ce dernier se lance dans une volonté de trop bien faire au point de finir par s’emmêler les pinceaux en se mettant une pression supplémentaire. C’est aussi certainement parce que les "Lions" version Aliou Cissé ne jouent pas et ne s’entraînent pas assez souvent devant ce public afin de trouver une relation fusionnelle comme du temps de la belle époque du football sénégalais, à cause notamment de la série de matchs amicaux disputés hors du territoire national et des préparations en bunker entre Saly et Paris. Cette rencontre du samedi 13 octobre 2018 face au Soudan est une belle occasion pour renouer le fil et décomplexer enfin celui qui doit arborer le costume de leader de la troupe ! Il ne reste plus qu’à Aliou Cissé de trouver la bonne formule et au public de savoir rester patient...

Vous pouvez réagir à cet article