image

PR ABDOULAYE BATHILY, PREMIER AFRICAIN ÉMISSAIRE DE L’ONU EN LIBYE

image

Malgré quelques réticences au sein de la classe politique libyenne, Pr Abdoulaye Bathily vient d’être confirmé au poste d’Envoyé spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour la Libye, António Guterres, resté vacant depuis près d’un an. Sa nomination a été entérinée hier.

Le diplomate sénégalais plusieurs fois ministre est le premier Africain à occuper ce poste qu’il va cumuler avec celui de chef de mission d’appui de l’ONU dans ce pays miné par une guerre fratricide entre l’Est et l’Ouest depuis la chute de Mouammar Kadhafi, en 2011.
Pour Mamadou Bara LO, analyste en Relations internationales, contacté par iRadio, la tâche qui l’attend est particulièrement ardue mais le profil de l’homme politique sénégalais est plutôt un atout.
« Ce qui est important, c’est en venant du Sénégal, pour être premier Ambassadeur africain pour ce poste-là, c’est quelqu’un qu’on ne peut pas relier directement aux intérêts de ces puissances étrangères qui se battent aujourd’hui », a-t-il décrypté.
L’émissaire de l’ONU est attendu pour mener des pourparlers inter-libyens qui devront déboucher sur des échéances électorales. En effet, « la Libye doit aller à des élections. Cela va faire bientôt un an que (celles-ci) sont reportées. Et, les acteurs sur place ont quand même besoin d’aller vers une sortie de crise. Parce que depuis 2014, il y a une situation de ni paix ni guerre, qui remet en cause beaucoup dans le pays », a expliqué LO.
Abdoulaye Bathily, né en 1947, est un historien, universitaire et homme politique sénégalais, plusieurs fois député et ministre sous les présidences d’Abdou Diouf et Macky Sall. Il a été le chef de file de la Ligue démocratique/Mouvement pour le parti du travail pendant 29 ans.

DIE BA

3 septembre 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article