PR.- SÉNÉGAL 1-0 TUNISIE EN LIVE MULTIMEDIAS ! LE SÉNÉGAL EN FINAAAAAAAAAAAAAAALE !

news-details
DEMI-FINALE CAN 2019

CAIRE - 17h : Bonsoir les amis ! Bienvenue ! On se retrouve aujourd’hui plus tôt que d’habitude, demi-finale de CAN oblige. Cet après-midi et jusqu’à pas d’heure pour vous faire vivre les grands moments de Sénégal 🇸🇳 - Tunisie 🇹🇳 ! En direct du stade du 30 juin du Caire où les Lions ont disputé quatre de leurs cinq précédents matchs dans cette compétition, pour trois victoires et une défaite. Une nouvelle victoire ouvrirait les portes d’une finale de Coupe d’Afrique, 17 ans et demi après Bamako 2002. Le coup d’envoi sera donné à partir de 18h, heure locale (16h GMT). Infos, photos, vidéos, réactions, ambiance, émotions... Vous connaissez le concept maintenant, le match en live multimédia, c’est par ici et sur tous les supports du groupe Emedia Invest (Emedia.sn, iRadio et iTV) ! Rafraichissez régulièrement cette page pour ne rien manquer du match. On sera ensemble jusqu’à pas d’heure !

- 

120’ + 3 : ET C’EST TERMINÉ ! LE SÉNÉGAL RETROUVE ENFIN LA FINALE DE LA COUPE D’AFRIQUE DES NATIONS ! 17 ANS ET DEMI APRÈS 2002, C’EST ALIOU CISSÉ, CAPITAINE À L’ÉPOQUE, QUI DIRIGE LA TANIÈRE VERS LE DERNIER MATCH DU TOURNOI, CETTE FOIS-CI EN QUALITÉ D’ENTRAINEUR !

- 

120’+2 : Encore une dernière frayeur avec cette faute de Moussa Wagué. Khazri se charge du coup franc.

- 

120’ : Trois minutes de temps additionnel.

- 

Les supporters ont jubilé autant voire plus que lors du but ! Cette décision de l’arbitre éthiopien Bamlak restera dans les annales ! C’est la première décision assistée d’une vidéo de l’histoire de la CAN. Elle est en faveur du Sénégal, qui semble avoir une histoire toute particulière avec les règles d’arbitrage. Le dernier but en or de l’histoire de la Coupe du monde avait été inscrit contre les Lions, en 2002, par la Turquie. Le Sénégal avait également été la première équipe de l’histoire du Mondial à être éliminé au nombre de cartons. Cette fois-ci, c’est en leur faveur ! Et l’on ne boudera certainement pas son plaisir à Dakar et dans toutes les régions du Sénégal !

- 

115 ’ : Les minutes d’attente sont très stressantes... L’arbitre revient et annule sa décision !

- 

ENCORE UN PENALTY pour la Tunisie ? Idrissa Gana Guèye touche le ballon de la main ! La faute est plus évidente que celle de Koulibaly tout à l’heure. L’arbitre consulte ses assistants VAR. La décision tarde à se prendre, il va consultant l’écran au bord du terrain.

- 

109’ : Quatrième et dernier changement pour le Sénégal. Comme annoncé plus tôt, Gassama cède sa place Moussa Wagué. Hier, en conférence de presse, Gassama disait que le Sénégal avait beaucoup progressé depuis le départ du sélectionneur de l’équipe d’en face. Sa grosse prestation défensive et sa belle CAN de façon globale confirment ses dires.

- 

107’ : Ismaila Sarr provoque et obtient une faute. Il a reçu un coup en plein visage.

- 

Pour la Tunisie, Ferjani Sassi, qui a manqué le premier penalty du match, cède sa place à Anicet Badri.

- 

105’ : La Tunisie essaie de pousser, en passant par les ailes. Le Sénégal reste solide et fait le dos rond en attend la mi-temps de cette prolongation. Et cela arrive sur cette sortie de balle des Lions qui ont profité des espaces laissés par le bloc tunisien. Le contre était bien mené, mais l’arbitre éthiopien met un terme à cette mi-temps. Lamine Gassama a l’air blessé après cet énième sortie tout en puissance. Un match d’homme pour l’arrière droit du Sénégal, qui a parcouru du chemin au sein de cette sélection qu’il a intégrée en 2011 ! Il sera remplacé par Moussa Wagué, parti s’échauffer.

- 

103’ : Une deuxième partie de bataille tactique est attendue entre Aliou Cissé et Alain Giresse.

- 

100’ : BUUUUUUT !!!! Un but contre son camp du défenseur central Bronn ! Sur un corner joué par Henri Saivet, le ballon atterrit sur les mains de Hassen Mouez, auteur d’une sortie hasardeuse. Il détourne le ballon sur son défenseur central Bronn et le ballon file au but ! 1-0 ! Il reste encore 18 minutes à tenir pour le Sénégal !

- 

94’ : OLEEE ! Petit pont de Sadio Mané sur le pauvre Drager ! Le centre ne trouve pas preneur.

- 

91’ : C’est reparti. Après les trois changements effectués, les deux équipes ont la possibilité de faire recours à un quatrième remplacement. Une des nouvelles règles en vigueur après validation de l’International Board, garant des textes du sport-roi.

- 

90’ +3 : Fin du temps règlementaire ! On file vers les prolongations. Vois i les stats des 90 premières minutes. La dernière fois que le Sénégal avait disputé les prolongations, c’était en 2017, face au Cameroun !

- 

90’ : Pour décrire l’atmosphère ici au stade du 30 juin, difficile de trouver une meilleure expression que celle-ci. Oui, les nerfs sont tendus !

- 

90’ : Trois minutes de temps additionnel.

- 

89’ : Coup franc dangereux en faveur du Sénégal. Il sera tiré par Saivet. Ballon détourné par la Tunisie, cela revient dans les pieds de Saivet dont le tir hyper puissant flirte avec le petit filet. La trajectoire du ballon donne l’impression qu’il y a but. Le public exulte, mais c’est à côté !!!!

- 

86’ : Corner pour la Tunisie. Dégagée par Kalidou Koulibaly, qui va manquer la finale si le Sénégal se qualifie. Il a récolté un deuxième carton jaune dans cette phase éliminatoire.

- 

Cela nous a échappé à cause de la bagarre qui a éclaté en tribunes de presse mais Salif Sané a remplacé Pape Alioune Ndiaye qui a semblé émoussé physiquement sur cette deuxième mi-temps, moins rayonnant que d’habitude. Salif Sané se place devant la défense, lui qui n’a jamais caché sa préférence d’évoluer au milieu.

- 

Le Sénégal a quand même réussi l’exploit de rater trois penaltys (deux par Sadio et celui-ci) dans ce tournoi. Trois penaltys manqués en six matchs !

- 

Deux penaltys arrêtés en moins de dix minutes. Les gardiens se signalent pour une éventuelle épreuve de tirs au but. Ils prennent l’ascendant sur les tireurs.

- 

80’ : ET C’EST RATÉ !!!! LE GARDIEN HASSEN MOUEZ SE DÉTEND PARFAITEMENT POUR DÉTOURNER LE TIR DE SAIVET EN CORNER !! 10 MINUTES FOLLES SUR LA PELOUSE ET EN TRIBUNES !


- 

79’ : ET PENALTY POUR LE SÉNÉGAL ! CE SERA TIRÉ PAR Henri Saivet !!!!

- 

75’ : Le penalty est tiré par Ferjani Sasssi.... et détourné par Alfred Gomis ! Une nouvelle bagarre éclate en tribunes de presse !

- 

73’ : C’est à se demander si la VAR existe réellement ! Sur le ralenti, Kalidou a détourné la frappe avec la jambe avant que le ballon ne touche son dos.

- 

72e : PENALTY POUR LA TUNISIE ! L’ARBITRE DÉSIGNE LE POINT DE PENALTY ET ADRESSE UN CARTON JAUNE À KALIDOU KOULIBALY, COUPABLE À SES YEUX D’AVOIR TOUCHÉ LE BALLON DE LA MAIN EN ESSAYANT DE DÉTOURNER UN TIR.

- 

70’ : Sadio Mané multiplie les appels entre les deux centraux tunisiens, Meriah et Bronn mais ces derniers sont plus attentifs qu’en première mi-temps.

- 

69’ : Ismaila Sarr est donc entré en jeu à la place de Krépin Diatta.

- 

67’ : Mbaye Diagne accélère sur le côté gauche. Son centre en mouvement ne trouve personne dans la surface. Belle initiative de l’attaquant de Galarasaray.
- 

65’ : Petit coup de moue des Lions. Ils enchainent une série de pertes de balle. La dernière est l’oeuvre de Pape Alioune. Khenissi s’en va défier Alfred Gomis, qui se couche parfaitement !

- 

63’ : Diminué toute la semaine, Mbaye Niang cède sa place peu après l’heure de jeu. Il est remplacé par Mbaye Diagne. Ismaila Sarr a également accéléré son échauffement et va entrer en jeu pour apporter de la vitesse. Qui va sortir ? Peut-être Krépin Diatta, peu à l’aise sur un côté.

- 
60’ : OLEEEE ! Lancé en contre, Henri Saivet dépose Drager d’un crochet extérieur. Le ballon passe entre les jambes du défenseur et Saivet trouve Sadio Mané dans la foulée.

- 

58’ : Gana Guèye perd le ballon au coeur du jeu. La Tunisie s’en va attaquer le camp sénégalais mais Pape Alioune Ndiaye s’interpose. Nouvelle récupération tunisienne, qui finit sur une frappe. Détournée en corner par Pape Alioune Ndiaye.

- 

57’ : Mbaye Diagne accélère son échauffement. Il va entrer en jeu !

- 

56’ : Le Sénégal reprend ses esprits et repart de l’avant ! Mbaye Niang est retrouvé dans l’axe. Du talon, il dévie pour Sadio Mané. Hors-jeu !

- 

55’ : Un centre totalement manqué de Lamine Gassama a failli faire mouche ! Le gardien Mouez Hassen a mal apprécié la trajectoire du ballon qui touche la barre transversale !

- 

52’ : OLEEE ! Sadio Mané est trouvé par une passe longue de Pape Alioune Ndiaye. Contrôle de la poitrine, contrôle du pied, crochet et accélération pour laisser Drager dans le vent et soulever le public. Corner pour les Lions.

- 

51’ : Corner pour la Tunisie qui pousse toujours. Le ballon est récupéré par le Sénégal qui part très vite en contre, mené par Gana Guèye. Sa passe en direction de Sadio Mané est trop courte mais il obtient quand même la faute au centre du terrain. Le public réclamait un avantage, en considérant que Sadio Mané aurait pu y aller.

- 
50’ : Quatre remplaçants sénégalais sont partis s’échauffer : Ismaila Sarr, Moussa Wagué, Salif Sané et Mbaye Diagne.

- 

49’ : Attention au syndrome du match contre l’Algérie ! La Tunisie est mieux entrée dans cette deuxième mi-temps et s’offre une nouvelle occasion. Le tir de Ferjani Sassi est détourné en corner par Alfred Gomis.

- 

47’ : Koulibaly est pris de vitesse par Khenissi, celui-là même qui avait refusé de parler une langue homologuée en conférence de presse d’avant-match. Son lob passe au dessus. Ouf !

- 

46’ : Premier changement du match. Le capitaine Msakni cède sa place à Naim Sliti. Pas de changement côté sénégalais.

- 

Les deux équipes sont de retour sur la pelouse du stade du 30 juin. Léger échauffement des Lions, sous la houlette de leur préparateur physique. En face, les Tunisiens préfèrent une discussion tactique.

- 
Vos réactions après cette première mi-temps ?

- 
Et c’est la mi-temps ! Le Sénégal et la Tunisie dos à dos. Domination territoriale des Lions, mais il faudra confirmer cela au tableau d’affichage.

- 

45’ : 2 minutes de temps additionnel, indique le quatrième arbitre, le Seychellois Camille Bernard.


- 

44’ : Les Lions mettent beaucoup d’autorité dans les duels et n’hésitent pas à chercher les attaquants dans le dos de la défense centrale, très lourde, de la Tunisie. Cela semble marcher à tous les coups, sauf pour le dernier geste.

- 
41’ : Sadio Mané, encore lui, est trouvé dans le dos de la défense tunisienne qui a toutes les peines du monde à le stopper. L’attaquant de Liverpool heurte le gardien Hassen Mouez, qui s’écroule, sans doute pour permettre à son équipe de souffler.

- 

38’ : ET UNE AUTRE ! CETTE FOIS-CI, C’EST GANA GUÈYE QUI LANCE SADIO MANÉ. LE NUMÉRO 10 DES LIONS EFFACE LE GARDIEN D’UN JOLI DRIBBLE MAIS IL N’ARRIVE PAS À RETROUVER L’ÉQUILIBRE DANS SON ÉLAN. SON TIR EST NE TROUVE PAS LE CADRE, POURTANT VIDE. ATTENTION À NE PAS REGRETTER CES OCCASIONS TRÈS NETTES !

- 

37’ : GROSSE OCCASION MANQUÉE PAR LE SÉNÉGAL !!! ÉNORME OCCASION MÊME ! SABALY TROUVE SADIO MANÉ DANS LA SURFACE, CÔTÉ GAUCHE. IL HÉSITE ENTRE LA FRAPPE EN PLEINE LUCARNE ET LA PASSE EN RETRAIT. LA 2e OPTION TROUVE MBAYE NIANG DONT LE TIR EN PIVOT EST TOTALEMENT HORS CADRE. ON N’ÉTAIT PAS LOIN DE L’OUVERTURE DU SCORE.

- 

35’ : Le corner ne donne rien mais le Sénégal récupère très vite le cuir. Cela donne un deuxième tir pour Sabaly. Non cadré ! Le Bordelais a glissé. Toujours 0-0 dans cette première demi-finale de la Can 2019. L’autre opposera l’Algérie au Nigeria, un autre duel entre le Maghreb et l’Afrique de l’Ouest.

- 

34’ : Le bloc tunisien empêche la relance courte du Sénégal par Gana Guèye et Pape Alioune Ndiaye. Koulibaly tente le jeu long et trouve Sadio Mané dans le dos de Meriah. Son centre est détourné en corner.

- 

33’ : Déjà touché lors du match précédent, Mbaye Niang est la cible de toutes les fautes de la défense tunisienne.

- 

31’ : Coup-franc pour le Sénégal, après une faute sur Mbaye Niang. Le centre de Saivet dans la boite est légèrement trop fort pour Koulibaly qui s’était lancé.

- 
28’ : Ça part d’un camp à l’autre. Khazri devance Kouyaté et fonce vers le but sénégalais. Il s’écroule dans la surface et réclame un penalty sur le retour de Kouyaté. L’arbitre ne l’écoute pas !

- 

25’ : LE POTEAU !!!! Sabaly trouve le montant gauche du portier tunisien. Lancé à l’entrée de la surface, il se remet sur son pied droit et décoche une frappe aussi surprenante que puissante. La balle atterrit sur le poteau ! Omar Daf avait vu juste en disant que l’avantage avec un droitier qui joue sur le côté gauche, c’est qu’il a « son pied fort dans le jeu, à l’intérieur... Et cela offre plusieurs possibilités, soit de renverser le jeu soit de trouver des partenaires à l’intérieur. » Il avait juste oublié de rajouter l’option de la frappe !

- 

21’ : Premier corner pour la Tunisie. Le tireur trouve la tête de Msakni, c’est au dessus de la barre de Gomis.

- 

18’ : Meriah fait une faute assez grossière sur Mbaye Niang. L’arbitre n’a pas vu.

- 

17’ : Une petite mésentente entre Koulibaly et Pape Alioune Ndiaye. Le premier récupère un ballon qui lui échappe mais il vient gêner le second qui était bien placé pour sauver la mise. Cela profite à la Tunisie et heureusement que Cheikhou Kouyaté est là pour s’interposer devant Khazri. Le ton monte entre Koulibaly et Pape Alioune Ndiaye. La séance d’explications ne dure pas longtemps. Sur le bord de la touche, Aliou Cissé calme son milieu de terrain.

- 
Premier quart d’heure assez équilibré même si les meilleures "demies" occasions sont en faveur du Sénégal.

- 

14’ : La Tunisie reprend son souffle et commence à développer, en passant par les ailes, notamment à gauche de son attaque

- 

12’ : Sur la sortie de balle, les Aigles de Carthage obtiennent une faute. Pape Alioune Ndiaye s’interpose, pour sa troisième interception, déjà, dans ce match. Il obtient la faute en plus.

- 

10’ : Pour le moment, après 10 minutes de jeu, c’est le 4-3-3 de Cissé qui étouffe celui de Giresse. La Tunisie n’arrive à sortir que sur un dégagement des 5,5 mètres.

- 

7’ : Sabaly est trouvé dans la surface par une belle passe en profondeur de Sadio Mané. Il hésite et son centre, du gauche, est détourné en corner. Le temps de réaction a été trop long pour Sabaly, droitier à gauche, comme son devancier Omar Daf, qui a partagé avec nous son regard sur les qualités de Sabaly, utilisé comme lui il y a quelques années : 👇🏾

Droitier à gauche, Daf adoube Sabaly

- 
6’ : La Tunisie n’arrive pas à se dégager. Cela fait 3 minutes que le Sénégal s’est installé dans la moitié de terrain adverse en plus de tenir le ballon.

- 
5’ : Mbaye Niang s’offre un tir. le premier du match. Ce n’est pas cadré.

- 

3’ : Le Sénégal pose le pied sur le ballon. Les Lions obtiennent le premier corner du match après une belle séquence collective.

- 

2’ : Les supporters sénégalais se font davantage entendre que leurs adversaires. Une vraie chorale en tribunes !

- 

0’ : Et c’est parti. Le coup d’envoi est donné par le Sénégal, vêtu de vert de haut en bas.

- 

Les deux formations sont prêtes. Il ne reste plus que l’arbitre, l’Ethiopien Bamlak Tessema, que nous vous présentons ici : 👇🏾

100% de réussite pour les Lions avec l’arbitre Ethiopien Bamlak Tessema.

- 

Les Lions ont terminé leur échauffement. Sadio Mané a harangué le public sénégalais qui n’a pas hésité à donner de la voix pour accompagner la préparation de son équipe.

En attendant, voici le onze en 90 secondes chrono.

- 

Comme à l’accoutumée, petite présentation en image de la star de l’équipe adverse : Wahbi Khazri.

- 

Il y avait de la tension dans l’air hier, en conférence de presse. Sans surprise, elle se poursuit en tribune de presse. Des journalistes sénégalais et leurs confrères tunisiens sont à deux doigts d’en venir aux mains. La sécurité de la CAF intervient à temps.

- 

Aujourd’hui encore, c’est la carte de la stabilité qui est brandie par le Sélectionneur du Sénégal. Aliou Cissé a maintenu sa confiance sur des 10 des 11 joueurs qui ont démarré la précédente rencontre. Krépin Diatta complète le onze.

- 

Côté tunisien, Alain Giresse a fait confiance au trio Msakni, Khenissi et Khazri pour mener la pointe de l’attaque. Au milieu, Ferjani Sassi est associé à Ben Mohamed et Skhiri, en l’absence de Ghailene Chaalali victime d’une inflammation au genou et de Kechrida, qui souffre d’une gastroentérite. Du onze qui avait été balayé par les Lions en 2017, il ne reste plus donc que Msakni et Ferjani Sassi. L’équipe de 2017 avait été dirigée par un autre ancien entraîneur du Sénégal, le Polonais Henryk Kasperczak.


- 

De cette équipe qui avait battu les Aigles de Carthage, il reste encore 12 joueurs dans les 23 présents en Egypte cette année. Dans le onze de départ, six d’entre eux seront reconduits ce soir : Kalidou Koulibaly, Lamine Gassama, Cheikhou Kouyaté, Pape Alioune Ndiaye, Idrissa Gana Guèye et Sadio Mané. Keita Baldé, titulaire en 2017, sera remplaçant ce soir, contrairement à Henri Saivet, qui passe du banc au onze de départ.

- 

Et pour commencer ce live, on revient sur l’historique des confrontations entre les deux équipes. La dernière en date, remonte à la CAN 2017, une victoire des Lions (2-0), grâce à des buts de Kara Mbodji et Sadio Mané. Mais un autre match retient davantage les esprits quand on évoque ce duel entre Lions et Aigles de Carthage, c’est le fameux choc du "brouillard de Radès en 2004". Aliou Cissé était joueur. Aujourd’hui il est sur le banc des Lions. En face, il y aura son homologue français Alain Giresse, qui est aussi son prédécesseur sur le banc du Sénégal. Retrouvailles... Souvenirs...

Vous pouvez réagir à cet article