PRÉPARATIFS DU 4 AVRIL : LE COM’ZONE SUPERVISE LE DÉFILÉ CIVIL

news-details
I-19

Les préparatifs du 4 avril vont bon train. Dans le cadre d’une mission d’inspection, le Commandant de la Zone militaire n°1, le Colonel Cheikh Omar Tamba, était, ce week-end, sur le terrain pour voir l’état et le rythme des préparatifs du 4 avril, fête de l’Indépendance du Sénégal. Le constat est fait qu’encadrées par l’Armée nationale, les écoles sélectionnées pour le défilé civil sont en pleine répétition.

« Nous faisons le tour des écoles que nous sommes chargés de préparer, explique le Com’Zone. Depuis début janvier, ces écoles ont été prises en compte par les différents chefs de corps des bataillons, qui les entraînent depuis (lors). L’exercice d’aujourd’hui consiste à évaluer, voir un peu comment défilent les gens avant de les présenter au général. Les militaires chargés de les encadrer ont bien fait leur travail. A quelques exceptions près, les résultats que nous avons enregistrés sont vraiment appréciables. Ce n’est jamais parfait, c’est perfectible. Ils vont s’y atteler et, je crois que ce que nous voyons déjà est assez satisfaisant. »

Toutefois, très rigoureux dans sa mission de supervision des entraînements du défilé du 4 avril, il a dû mettre fin à une éventuelle participation des élèves de l’école de la Croix-Rouge. Motif : Pas suffisamment prêts pour le défilé national.

Pour constater de visu les entraînements, le Colonel Cheikh Omar Tamba s’est rendu, d’abord, à la Commune de Hann Bel Air où il a supervisé l’exercice des meilleurs élèves de ladite commune, sous la conduite du sous-lieutenant Gueye. Ensuite, la délégation militaire en charge de l’organisation de la fête nationale s’est rendue à l’école, la « Casa España », puis à l’Institut privé de gestion (IPG) où les étudiants sont suivis de près par l’équipe d’encadrement. La musique principale des Forces armées était au rendez-vous pour donner à l’exercice un cachet solennel.

Vous pouvez réagir à cet article