PRÉSIDENTIELLE : YEN A MARRE DONNE SA CONSIGNE DE VOTE

news-details
PRÉSIDENTIELLE 2019

Le mouvement Y’en a Marre a pris position pour le 24 février prochain. En conférence de presse ce mercredi, à la Maison de la Culture Douta Seck, la bande à Thiat a demandé aux Sénégalais de ne pas suivre la consigne de l’ancien président Abdoulaye Wade, qui appelle à s’opposer à la tenue du scrutin. « Nous sommes contre le boycott. Je pense que les sénégalais sont assez responsables. Ils sont conscients, et avertis de l’urgence qu’il y a aujourd’hui. Sur ce, nous appelons les sénégalais, surtout les jeunes, à aller voter massivement et à sécuriser le vote. Nous voulons que cette élection rentre dans l’histoire du Sénégal. Il ne faut pas écouter X ou Z. Il ne faut pas être paresseux, il faut être un sénégalais patriote », a déclaré Thiat, avant d’annoncer leur conférence « Wallu Askan Wi » qui se tiendra demain, jeudi 21 février.

« Babacar Diagne a déçu »

La rencontre sera un échange interactif entre les cinq (5) candidats et les citoyens. Pour le secrétaire exécutif du mouvement Aliou Sané, « c’est une tribune offerte aux citoyens, pour enfin d’exposer ce qui est problématique dans le quotidien des sénégalais et ce qu’il y a comme solution envisageable ».

Fadel Barro, administrateur du mouvement, qui appelle à préserver la stabilité du pays, a pour sa part sévèrement critiqué le Conseil national de régulation (Cnra), qui a interdit le « Sunu Débat » initié par des internautes sénégalais. « Dans ce pays, des gens comme Babacar Diagne devrait être progressiste, encourager à aller vers les conquêtes démocratiques. Ce M. Diagne, le pays lui a tout donné et il revient presque de la retraite. Mais, aujourd’hui, il a déçu. On attendait de lui qu’il soit progressiste. Il n’a pas pris ses responsabilités. Il reste dans une logique restreinte, c’est-à-dire, on ne permet pas la tenue d’un tel débat. C’est vraiment dommage. Nous prenons acte », regrette Fadel Barro.

Vous pouvez réagir à cet article