PROCÈS DE FATOUMATA MACTAR NDIAYE : LE PARQUET DEMANDE LA PERPÉTUITÉ CONTRE SAMBA SOW

news-details
CHAMBRE CRIMINELLE

Le représentant du ministère public n’a eu aucune once de clémence à l’encontre de Samba Sekou Dia Sow, attrait, ce mardi, à la barre de la chambre criminelle de Dakar pour assassinat avec acte de barbarie ou torture, tentative d’assassinat, détention d’arme de 5e catégorie, tentative de vol. Il a requis la peine de travaux forcés à perpétuité contre l’accusé. « Cet individu est un danger pour la société. Je ne peux pas requérir la peine de mort mais ce qu’il mérite c’est la chaise électrique, ce qu’il mérite c’est la pendaison, ce qu’il mérite c’est la guillotine », a requis le représentant du ministère public.

Dans son réquisitoire, le parquet a soutenu que l’accusé a soigneusement et savamment préparé son coup. Selon lui, c’est une tentative de vol qui a mal tourné. « Il volait de l’argent pour la remettre à sa belle famille pour le mariage qu’il préparait. Il voulait se marier à la date du 26 novembre. Il devait amener la dot à la date du 20 novembre. Ne disposant plus d’argent, il a voulu voler. C’est une tentative de vol qui a viré au drame », a expliqué le parquet, en réfutant la thèse du complot politique évoqué par l’accusé pour se défendre. « C’est une tentative de vol avec usage d’arme et violence ayant entrainé la mort. Par contre, il y a eu une tentative d’assassinat sur Adama Ba parce que la préméditation est là », a expliqué le procureur, estimant que l’accusé ne peut pas bénéficier de circonstances atténuantes au vu de la gravité des faits. « Il l’a égorgée comme s’il égorgeait une brebis. Ce sont des faits d’une cruauté sans commune mesure ».

Vous pouvez réagir à cet article