PROCÈS DES FAUX MÉDICAMENTS : UN MANDAT D’ARRÊT LANCÉ CONTRE MAMADOU WOURY DIALLO

news-details
COUR D’APPEL DE THIÈS

Sept (7) et cinq (5) ans de prison ferme. Le Tribunal de grande instance de Thiès a rendu son verdict dans l’affaire des faux médicaments, confirmant la décision rendue en première instance contre Bara Sylla et son complice, Mamadou Woury Diallo. Un mandat d’arrêt a été émis contre ce dernier qui est retourné chez lui en Guinée à la faveur d’une grâce présidentielle.

Me Abdoulaye Babou, l’avocat de la partie civile, exulte : « Le président a insisté sur la gravité des faits commis, et a confirmé. Bara Sylla va rester pendant sept (7) ans. (Pour) Mamadou Woury Diallo, la peine de cinq (5) ans a été confirmée avec mandat d’arrêt. » Toutefois, relève la robe noire, « nous avons gagné une bataille mais nous n’avons pas gagné la guerre, en exigeant l’exécution dudit mandat lancé, pour l’arrestation de Mamadou Woury Diallo.

Vous pouvez réagir à cet article