PROCÈS DU PUTSCH : 20 ANS DE PRISON POUR DIENDÉRÉ, 10 ANS POUR BASSOLÉ

news-details
Burkina Faso

Les généraux Gilbert Diendéré et Djibrill Bassolé, accusés d’être les cerveaux du coup d’Etat manqué de 2015 au Burkina Faso, ont été reconnus coupables et condamnés respectivement à 20 et 10 ans de prison ferme lundi, 2 septembre, par le tribunal militaire de Ouagadougou.

M. Diendéré, ancien bras droit de l’ex-président Blaise Compaoré, a été reconnu coupable d’"attentat à la sûreté de l’Etat" et de "meurtre", et le général Bassolé, ancien ministre des Affaires étrangères, de "trahison".

Vous pouvez réagir à cet article