PROCÈS EN DIFFAMATION : TELIKO RÉCLAME 500 MILLIONS FCFA À MADIAMBAL DIAGNE

news-details
JUSTICE

500 millions de francs CFA, c’est le montant que le magistrat Souleymane Téliko réclame au journaliste Madiambal Diagne pour laver son honneur. La demande a été faite par ses avocats qui se sont succédé devant le prétoire pour faire leurs plaidoiries. Ce, après qu’ils ont tous dit que le délit de diffamation est établi.

Selon Me Etienne Ndione, l’honneur du juge Téliko a été bafoué. "La diffamation est établie. Madiambal est d’une malhonnêteté jamais vue. Il a fait croire à l’opinion que Souleymane est un voleur. Il a une très belle plume, mais il écrit des insultes, des inepties... Il est méchant. Souleymane Téliko est indépendant. Son indépendance dérange. La décision du conseil Supérieur de la magistrature ne dit pas que Souleymane Téliko est corrompu, mais n’a pas respecté l’obligation de réserve", a plaidé Me Ndione.

Puis l’avocat se montre offensif à l’endroit du journaliste Madiambal Diagne qu’il considère comme un danger pour la société. « Si on ne l’arrête pas, il va mettre le sénégal en sens dessus dessous. »

Abondant dans le même sens, Me Abdoulaye Tall s’en est également pris à Madiambal Diagne qu’il a traité de "diffameur professionnel" (sic). Selon lui, les propos portés sur son client sont faux dans la mesure où, dit-il, « il n’y a aucun rapport de l’Union européenne qui l’épingle. »

Autre avocat, même stratégie. Me Daff n’a pas dérogé à la règle. Selon lui, Madiambal Diagne, au lieu de s’amender, persiste dans la délinquance en diffamant leur client. "Il discrédite l’institution judiciaire. Ce n’est pas seulement des magistrats qui étaient dans la délégation. Il a l’intention de nuire à l’honorabilité de Souleymane Téliko. Quelqu’un qui est épinglé, est passible de poursuites judiciaires, c’est prendre quelqu’un la main dans le sac. Il ne maîtrise même pas ce qu’il dit. Dans le rapport, on a mis le bureau de l’administrateur des chambres africaines extraordinaires. Nul part dans le rapport, on ne verra Souleymane Téliko épinglé. Il l’a accusé de voleur. En soutenant que Souleymane Téliko a été épinglé par l’UE ou par l’UA, il l’a diffamé. C’est une audience pédagogique", plaide-t-il.

Vous pouvez réagir à cet article