[PROFIL]-ABC, MAÎTRE AD VIDAM !

news-details
DÉCÈS DE L’ANCIEN MÉDIATEUR DE LA RÉPUBLIQUE

La date de la disparition de Maître Aliou Badara Cissé est symbolique. Fervent mouride, Me Abc a rendu l’âme, ce samedi 28 août 2021, correspondant au 19 du mois de Mouharam (Tamkharite) commémorant le repos de l’âme du fondateur du mouridisme, le 19 juillet 1927.

Né le 16 Février 1958 à Saint-Louis, Alioune Badara Cissé a fait ses études primaires dans sa ville natale. C’est à Dakar où il continue ses études secondaires jusqu’à l’obtention du baccalauréat en série A4 avec mention en 1978.

Intellectuel chevronné, Me Abc fût le premier avocat sénégalais docteur d’une université américaine, Duris Doctor de Hamline University School of Law à Saint-Paul au Minnesota. Son parcours académique peu ordinaire et sa forte personnalité de leader l’ont amené à occuper plusieurs postes de responsabilités notamment dans l’État du Sénégal et à l’étranger.

GÉNITEUR DE L’APR

Ancien militant du Parti démocratique Sénégal (Pds), de Maître Abdoulaye Wade, Abc avait suivi son ami, Macky Sall lorsqu’il avait décidé de tourner le dos aux Libéraux. Ensemble, ils créent l’Alliance pour la République (Apr), en décembre 2008, actuellement au pouvoir. « Je suis le géniteur de l’Apr », avait-t-il l’habitude de dire.

En avril 2012, après l’accession au pouvoir du Président Macky Sall, il devient le ministre des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’extérieur. Six mois après, le 29 octobre 2012, il est limogé du gouvernement alors qu’il se trouvait en pèlerinage à la Mecque. Ce limogeage était suivi d’une période politique assez tendue avec des sorties médiatiques où il n’hésitait pas à tirer sur le régime de Macky Sall. C’est cette liberté de ton qui l’avait amené, en 2013, à l’assemblée générale constitutive de Bok Gis Gis. Un parti d’opposition mis en place par l’ancien président du Sénat, Pape Diop.

C’est le 5 août 2015 que le Président Macky Sall le nomme Médiateur de la République, poste qu’il occupe pour une durée non renouvelable de 5 ans. Fervent défenseur des Droits, Maitre Cissé s’est engagé à être une oreille attentive pour les Sénégalais face à une administration qu’ils pensent insensible à leurs réclamations. Ayant une autre perception du rôle du Médiateur de la République, il changera en premier le logo de l’Institution, la rendant ainsi plus représentative. Il rendra la Médiateur plus visible et élargira ses pouvoirs conformément à la loi de 1999 qui le régit. De même, il renforcera le rôle et les attributs des correspondants régionaux du Médiateur de la République en installant dans chaque région une plateforme de médiation. Son leadership à la tête de l’institution forcera le respect et l’admiration de ses pairs au niveau international.

C’est le 5 août passé que son mandat à la tête de la Médiateur de la République a officiellement pris fin. Me Alioune Cissé est remplacé par le magistrat Demba Kandji, ancien premier président de la Cour d’Appel de Dakar.

Vous pouvez réagir à cet article