PROJET SANGOMAR : LE PREMIER PUITS DE PRODUCTION FORÉ AVEC SUCCÈS

news-details
Pétrole

L’annonce est faite samedi par la Société des pétroles du Sénégal ( Petrosen) sur sa page Facebook officielle : « Les opérations de forage du premier puits horizontal de développement du gisement de Sangomar ont été achevées avec succès ».

Dans cette note, Petrosen rappelle dans la foulée que « des technologies modernes net innovantes ont été utilisées lors des opérations de forage et que les résultats sont au dessus des attentes’’.

Selon toujours la société, « le réservoir de pétrole S540 a été traversé sur une longueur nette d’environ 500 m à une profondeur de 2.600 m TVD environ ».

Exploitation de tous les puits en 2024

Pour arriver à ce premier résultat positif, il a fallu déployer les gros moyens, a expliqué le Directeur de la Communication et chargé des Relations Publiques de Pétrosen. « C’est un bonheur. Je pense que vous avez suivi tout ce que nos autorités ont dit notamment Mamadou Faye, directeur général de Petrosen Holding, qui a expliqué avec brio les techniques de dernière génération qui ont été utilisées, les innovations techniques qui ont été de mise pour que le premier puits soit un succès », a expliqué au micro de Iradio, Bachir Dramé.

Désormais, l’objectif est l’exploitation de tous les puits en 2024. « On va continuer à forer les autres puits, renseigne M. Dramé. On va les forer à moitié, pas totalement. C’est pour aller un peu plus vite et pour être dans les délais de 2023-2024. Il y aura un 2e rick qui va arriver et qui est pour le moment dans le Golfe du Mexique. Cela va nous permettre d’avoir deux ricks sur le terrain et ainsi atteindre l’objectif, en 2024, et de pouvoir puiser sur l’ensemble des puits, les 100 mille barils par jour ».

Pour rappel, le seul champ de Sangomar (un des quatre champs pétro-gaziers que compte le pays) a une réserve estimée à 630 millions de barils.

Vous pouvez réagir à cet article