PROPAGATION DE LA COVID 19 : LA GAMBIE EN TÊTE DES PAYS AFRICAINS SELON L’OMS

news-details
PANDÉMIE

Il ne serait pas exagéré de dire que le système de santé de la Gambie est au bord de l’effondrement. Malgré l’explosion des cas, la publication de résultats des tests se fait toujours avec au moins deux jours de retard, en grande partie en raison de la faiblesse des capacités du pays. Dernière illustration en date, les derniers résultats des tests rendus publics datent du 14 août. Malgré d’importants fonds décaissés pour faire face à la pandémie, les travailleurs de santé, en première ligne restent sans équipements de protection adéquate. Le dernier rapport de l’OMS sur la situation en Afrique indique que « la Gambie a enregistré le taux de progression la plus élevée sur le continent (de 799 à 1 477 cas) la première semaine du mois d’août ».

C’est un classement peu honorable dont se serait passée la Gambie. Ce décompte de l’OMS publié la semaine dernière le place en tête de liste des pays du continent « avec la plus forte progression de la pandémie », proportionnellement à son nombre d’habitants. Le plus petit pays de la région a comptabilisé sa pire semaine ces derniers jours, puisque 30 personnes sont décédées du coronavirus la semaine dernière. C’est plus que le nombre total de décès liés au Covid 19 enregistré en cinq mois, de mars à juillet.

Selon le dernier rapport sur la situation du ministère de la Santé daté du 14 août et rendu public hier, la Gambie recense 63 décès confirmés liés au coronavirus.

Létalité élevée

Un taux de létalité très élevé, soit 3,6 % avec 49 décès en 14 jours, soit en moyenne 3,5 décès par jour. Si ce taux de mortalité perdure, la Gambie enregistrera une centaine de décès en fin août. Qu’est-ce qui l’explique ? C’est tout simplement le faible nombre de tests pour détecter et isoler les patients. Un manque de prise en charge à temps aux conséquences multiples. Non seulement, les gens meurent de leur domicile mais contaminent potentiellement leurs proches. Selon même les experts médicaux, plus de 75% des décès sont enregistrés dans les domiciles.

Tests plus efficaces

Outre la flambée des décès, il y a une explosion du nombre de cas alors que celui de guéris reste faible- avec seulement 401 sur près de 2000 cas-. Le record de décès confirmés par le ministère de la Santé en une seule journée est de 11 personnes. Un chiffre loin d’être dérisoire dans un pays d’un peu plus de 2 millions d’habitants. Ayant déjà effectué près de 3 000 tests ce mois-ci, la Gambie devrait largement dépasser le record de tests du mois dernier. Mais pour enrayer la progression exponentielle du virus, l’accent doit être mis sur un système de tests plus efficaces et une prise en charge à temps.

Vous pouvez réagir à cet article