PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES : L’OFNAC RASSURE LES LANCEURS D’ALERTE

news-details
JUSTICE

L’Office national de lutte contre la fraude et la corruption (OFNAC), qui a remis ses deux derniers rapports (2017 et 2018) au chef de l’Etat Macky Sall il y a six jours, a rendu publics lesdits documents, parcourus par Emedia.sn.

Abordant les sujets relatifs à la protection des données et de la réception, du traitement et de la vérification des déclarations de patrimoine, l’OFNAC assure que « le travail de réception et de conservation des déclarations de patrimoine est conduit dans la plus grande confidentialité. Les dossiers soumis dans ce cadre par les assujettis sont archivés dans des conditions qui garantissent l’inviolabilité de leur contenu et leur accès. »

Par ailleurs, au sujet des recommandations, l’OFNAC estime que ces modifications espérées devraient permettre d’adopter « une législation sur la protection des dénonciateurs, des lanceurs d’alerte, des témoins et des victimes de faits de fraude, de corruption ou d’infractions assimilées. »

L’OFNAC a pour mission la prévention, la lutte contre la fraude, la corruption, ‘’les pratiques assimilées et les infractions connexes’’. La loi numéro 2014-17 du 02 avril 2014, relative à la déclaration de patrimoine, a également confié à l’OFNAC la responsabilité de recevoir les déclarations de patrimoine des personnes assujetties.


Vous pouvez télécharger ici le rapport 2017 en cliquant sur l’icône ci-après :

Lire également : Rapport OFNAC 2018 : Encore 425 assujettis tardent à faire leur déclaration de patrimoine

Vous pouvez également télécharger ici le rapport 2018 en cliquant sur l’icône ci-après :

Vous pouvez réagir à cet article