PUDC : MBOULA RÉCLAME LA POURSUITE DES TRAVAUX

news-details
LOUGA

Mboula, une communauté rurale de l’arrondissement de Yang-Yang, dans la région de Louga, invite l’État à poursuivre ses travaux d’électrification. Lesquels sont à l’arrêt depuis 3 ans au grand dam des populations.


« 3 ans, c’est trop », dénonce le maire de Mboula, Gory KA

Selon le correspondant de Radio Sénégal, le visiteur qui arrive est attiré par les centaines de poteaux électriques du Programme d’urgence de développement communautaire (PUDC), qui jonchent le sol.

Dans tous ses états, Gory BA, le maire de la localité demande aux autorités de poursuivre les travaux d’extension du réseau électrique. « Ces poteaux devraient servir à étendre le réseau électrique dans la commune de Mboula, peste-t-il. Mais, cela fait 3 ans qu’ils sont sur place. Et pourtant c’est le PUDC, qui l’avait commencé. Le PUDC contraste avec la réalité. Une urgence qui attend pendant 3 ans, c’est trop. Il reste encore beaucoup à faire ».

Par ailleurs, les populations réclament des pistes de productions, et des salles de classe.

Élaboré par le Gouvernement du Sénégal, avec l’appui technique du PNUD, le PUDC vise à contribuer à l’amélioration de l’accès des populations rurales aux services sociaux de base à travers la mise en place d’infrastructures socio-économiques, en milieu rural. Lequel concentre la majorité de la population (57%), qui se consacre essentiellement à des activités agro-pastorales. Le constat étant fait que la pauvreté en milieu rural est davantage affectée par le déficit en matière d’infrastructures et de services sociaux de base.

Vous pouvez réagir à cet article