PULVÉRISATION DES VÉHICULES ENTRANT ET SORTANT DE SAINT-LOUIS

news-details
and XEEX CORONAVIRUS

Le maire de Saint-Louis (nord), Mansour Faye, et le gouverneur de cette région, Alioune Aïdara Niang, ont dirigé, vendredi, une opération de pulvérisation des véhicules entrant et sortant de la vieille ville.

Le quartier de Ngallèle, situé près de l’Université Gaston-Berger, et la gare routière sont les deux endroits choisis pour mener cette opération.

’’Aucune action n’est aujourd’hui de trop pour combattre le coronavirus’’, a lancé Mansou Faye. C’est la raison pour laquelle les autorités communales ont décidé de venir en aide au Comité régional de gestion des épidémies pour pulvériser les véhicules qui entrent ou sortent de la ville, a expliqué M. Faye. Il s’agit, souligne-t-il, d’assurer la protection des conducteurs et des passagers.

’’Cette opération sera menée samedi dans les 33 quartiers de la commune de Saint-Louis et les marchés de la ville. Ce sont des endroits où il y a, dit-il, de grands rassemblements.’’

Des kits sanitaires seront distribués aux Saint-Louisiens, pour faciliter le lavage de mains, selon Mansour Faye.

’’Nous sommes engagés et déterminités à conduire les populations vers des changements de comportement, et ce dimanche, le service d’hygiène viendra procéder au saupoudrage de l’ensemble des quartiers de Saint-Louis’’, a-t-il assuré.

Mansour Faye estime que l’Etat a pris des mesures appropriées en termes de prévention et d’anticipation, pour que le coronavirus soit ’’vaincu’’ partout au Sénégal. ’’L’engagement et l’implication de toutes les populations’’ sont nécessaires pour éradiquer la maladie, a-t-il dit.

Alioune Aïdara Niang, qui dirige le Comité régional de gestion des épidémies, a salué l’opération de pulvérisation des véhicules.

Le but visé est de susciter chez les automobilistes et les populations ’’le reflexe et la nécessité de désinfecter leur véhicule à tout moment, pour se protéger du coronavirus’’, a-t-il précisé.

Selon le gouverneur de Saint-Louis, le Comité régional de gestion des épidémies s’est rendu dans les zones frontalières, à Rosso (département de Dagana) et Démette (département de Podor), pour vérifier les entrées en territoire sénégalais.

Le but visé était de s’assurer de la bonne application des mesures prises par l’Etat, concernant la surveillance des frontières, a précisé M. Niang.

Un dispositif sécuritaire et sanitaire a été mis en place dans toutes les zones frontalières, selon le gouverneur. Il assure que la situation est ’’bien maîtrisée’’, et est tellement ’’rassurante’’ qu’il est possible d’espérer que la maladie sera éradiquée dans les zones d’entrée et de sortie du territoire national.

Vous pouvez réagir à cet article