PUR : « LE POUVOIR POLITISE LA CRISE POUR RENFORCER SES POUVOIRS »

news-details
POLITIQUE

Le Parti de l’unité et du rassemblement (Pur) tire la sonnette d’alarme. Ce parti, arrivé 3e aux dernières élections législatives, en 2017, réitère sa désapprobation de la loi d’habilitation votée récemment à la l’Assemblée nationale. « Il nous paraît inconstitutionnel que l’Assemblée nationale délègue ses prérogatives au Président de la République sans qu’il n’y ait de limites conformément à l’article 77 de la Constitution qui revient sur la nécessité cumulative des limites de temps et de compétences », déclare le Coordonnateur national adjoint du Pur, Dr El Hadji Moussa Kane.

Dans un communiqué, parvenu à Emedia, le Pur renseigne qu’il va combattre cette loi. « Il ne fait aucun doute que l’exercice par le Président de la République du pouvoir législatif nous conduira à une gestion opaque des deniers publics et à des excès de tout genre. Le Pur ne ménagera aucun effort pour s’ériger contre ces pratiques du pouvoir en place qui, dans le long terme, mettront en mal la santé démocratique de notre Nation », renseigne le directoire du Pur qui a manifesté : « son rôle d’alerte face aux dérives de l’exécutif qui, par le management de la peur, politise la crise pour renforcer ses pouvoirs. Un régime qui réprime violemment sa population et fait voter une loi d’habilitation anticonstitutionnelle ».

Vous pouvez réagir à cet article