Plus de 3800 élèves sans état civil à Mbour

news-details
Examens scolaires

A l’inspection de l’éducation et de la formation (IEF) de Mbour, plus de 3800 enfants en classe d’examen n’ont pas de bulletin de naissance. Une situation qui, selon le Soleil, a fini par hanter le sommeil des parents d’élèves. Qui ont entrepris, en partenariat avec les deux inspections de l’éducation et de la formation et les autorités judiciaires, des actions pour trouver une solution à ce problème.

À en croire Mouhamed Keita, président de la Fédération départementale des associations des parents d’élèves de Mbour, ce problème découle de trois paramètres. « Des parents qui ont démissionné, des enfants victimes de parents inconnus ou abandonnés », a-t-il expliqué. Avant d’ajouter : « Les parents d’élèves doivent avoir conscience que les enfants ne doivent pas être victimes de cette situation. Aucun enfant ne doit plus être pénalisé pour défaut de pièce civil ».

Vous pouvez réagir à cet article