Procès du chauffeur du Pur : Me Ousseynou Gaye déverse sa colère sur le commissaire Tamba

news-details
VIOLENCES À TAMBACOUNDA

Limogé suite aux évènements de Tambacounda qui se sont soldés par deux morts, le commissaire Yahya Tamba a été l’absent le plus présent, ce mercredi 27 février 2019, lors du procès d’Ibrahima Ndoye, chauffeur du Pur. Poursuivi pour homicide involontaire, il encourt 1 an de prison ferme. Avocat du barreau de Dakar, Me Ousseynou Gaye a été l’avocat de la défense dans cette affaire. Il a réagi après que le tribunal de Grande instance de Tambacounda a mis l’affaire en délibéré pour jugement qui sera rendu le 6 mars prochain. L’avocat a déversé toute sa colère sur l’ex commissaire divisionnaire de Tambacounda. Qu’il accuse comme étant le principal responsable de tout ce qui est arrivé au cours de ces affrontements entre militants du Pur et ceux de Benno Bokk yaakaar.

A l’en croire, Yahya Tamba a, ce jour-là, fait preuve d’un manque notoire de professionnalisme. Ce qui, à son avis, a été à l’origine des événements malheureux survenus à Tambacounda. « Il a laissé faire les jeunes. C’est la raison pour laquelle la situation a atteint des proportions inquiétantes », a déclaré Me Gaye qui dit avoir applaudi quand la hiérarchie de la police a réagi promptement en le relevant de ses fonctions. « Elle ne pouvait plus le laisser continuer de commander le commissariat urbain. C’était une mesure prompte et très salutaire », a soutenu l’avocat.

Vous pouvez réagir à cet article