Proclamation de résultats : Les femmes de "Idy 2019" recadrent Boun Dionne

news-details
PRÉSIDENTIELLE 2019

Les femmes de la coalition « Idy2019 » du candidat Idrissa Seck ne décolèrent pas. En sit-in ce lundi, 25 février, au Rond-point de la pharmacie Guigon, elles récusent la déclaration de Mahammad Boun Abdallah Dionne. « C’est une question qui interpelle l’Etat sénégalais », martèle Amsatou Sow Sidibé, soutien d’Idrissa Seck. Avant d’enfoncer le clou : « (Il) n’a pas le droit en tant que Premier ministre de piétiner les Institutions de la République en annonçant des chiffres en pourcentage, c’est inadmissible. On était au jour du vote hier soir. Il a déclaré que Benno Bokk Yakaar (BBY) aurait 57%. »

La malheureuse candidate (recalée par le parrainage) de l’élection présidentielle du 24 février 2019, dénonce « une violation grave des règles électorales qui disent que c’est la commission nationale électorale qui proclame les résultats. Tant que ce n’est pas fait, personne n’a le droit de dire que j’ai gagné. »
Nafissatou Wade, autre femme membre de la coalition « Idy 2019 » indique que « les tendances sont là et, elles sont lourdes en faveur d’un deuxième tour et c’est cela aussi qu’il faut souligner. »

Dans tous les cas, les femmes de l’opposition sont formelles : « Le forcing ne passera absolument pas. Nous allons tout faire parce que nous avons travaillé dur pendant des années, extrêmement dur pendant la campagne électorale avec le candidat Idrissa Seck et tous les trois autres, Me Madické Niang, Ousmane Sonko et Issa Sall. Ils ont fait ce travail et aujourd’hui, nous avons vu qu’ils font une course à trois (3) et le président Idrissa Seck doit aller au deuxième tour. Le deuxième tour est inévitable. »

Vous pouvez réagir à cet article