image

QUAND L’ÉLECTEUR ÉTAIT AUTORISÉ À CHOISIR AU MOINS 5 BULLETINS

image

C’est donc au premier jour de la campagne qu’on s’est rendu compte que les listes de candidats aux Législatives ne sont pas nombreuses. Un journal de la campagne avec 4 listes en deux tranches. Contrairement aux élections de 2017 avec ses 47 listes, soit 24 par tranches. Une éternité à l’époque pour le téléspectateur.

C’est justement pour cela que face à cette pléthore de listes, les acteurs eux-mêmes craignaient déjà des confusions et des lenteurs dans les bureaux de vote. C’est ainsi que sur proposition de la Cena l’Assemblée nationale a adopté, le 6 juillet 2017, le projet de loi portant modification de l’article L78 du Code électoral. Cette disposition permet à l’électeur de choisir au moins 5 listes avant de se rendre dans l’isoloir aux élections législatives du 30 juillet 2017.

C’était l’une des élections les plus controversées par son organisation. Benno bokk yaakaar a obtenu 125 sièges sur les 165, après avoir remporté 42 des 45 départements du Sénégal. L’opposition a réuni un total de 40 députés, mais seules 14 des 47 listes en compétition ont été représentées à l’Assemblée nationale.

Pour cette élection du 31 juillet 2022, il y a deux particularités : le nombre de siège sur la proportionnelle est de 53 au lieu de 60. La liste nationale des suppléants de la majorité présidentielle a été invalidée, tout comme celle nationale des titulaires de Yewwi askan wi.

Hamath KANE

12 juillet 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article