image

QUAND LE GOUVERNEUR DE DAKAR, AL HASSAN SALL, ÉVOQUE SON EPOUSE

image

Quand le Gouverneur de Dakar, Al Hassan Sall, prend la parole à la cérémonie de dédicace du livre ‘’La démarche qualité au sein d’une administration publique expérience du trésor public sénégalais’’ de Ndeye Arame Fall Sall, c’est un époux qui parle.

D’abord, « en tant que Gouverneur de région et administrateur civil, coordonnant l’action publique à l’échelle territoriale, c’est toujours un plaisir, de voir, de constater et surtout d’apprécier des agents de l’État qui excellent dans leur travail, a-t-il dit. Je dois avouer que madame Sall en fait partie. Elle est un brillant commis de l’État, il faut le reconnaître. C’est toujours le Gouverneur qui parle (rires dans la salle). Je puis le dire parce que j’en suis témoin. Elle est très consciencieuse, méticuleuse dans ce qu’elle fait mais aime son travail aussi. Je pense pouvoir le dire, elle le maîtrise. Mais, la regardant et étant un peu loin de la chose financière, j’ai une bonne appréciation de son action. Je voudrais donc la féliciter parce qu’elle fait honneur à l’administration. Un de nos formateurs, nous disait à l’époque, on était encore à l’école, continuer à étonner positivement ceux-là qui vous entourent, qui vous observent et qui vous ont investi de leur confiance. Aujourd’hui, je crois qu’elle est dans cette dynamique, je voudrais très sincèrement l’encourager, la féliciter, et quand je la félicite, je ne peux nier le rôle éminemment important, le rôle d’encadreur que vous en tant Directeur général du Trésor public, donc de la Comptabilité publique, avez joué. Avant vous, les Directeurs généraux qui et les Inspecteurs comme Mor Fall mais surtout Thiam, qui était à Fatick. Je l’ai (son épouse) connue à Fatick, entre parenthèses, étant à l’époque adjoint au Gouverneur et elle, stagiaire de l’ENA. Pour le reste, on garde ça pour nous. Très sincèrement, le Gouverneur salue l’action parce que je demeure convaincu qu’une administration de qualité, c’est celle-là de proximité et elle se doit d’être une administration performante, qui relève les défis et qui permet d’atteindre les objectifs dans des délais record. »

Ensuite, « l’époux souhaiterait également remercier, en l’appréciant madame Sall. Parce que j’estime et cela je le tire du fond du cœur, qu’elle est une bonne épouse. Qu’elle est consciencieuse, qu’elle encadre et prend soin de sa famille, donc ses enfants, son époux et les autres membres de la famille. En plus d’être une épouse, elle est une amie, une confidente. On partage tout. Je ne peux ne pas remercier sa famille, ses parents mais ceux-là et celles-là qui l’ont encadrée, éduquée et qui l’ont faite respecter son prochain, et qui lui ont inculquée les valeurs et vertus qui font qu’on puisse dire d’une femme qu’elle est une bonne épouse », a-t-il souligné.

A sa suite, le Directeur général de la Comptabilité publique et du Trésor, Cheikh Tidiane Diop, a relevé que « le système de management qualité doit aujourd’hui être érigé en mode de gouvernance. » « C’est à ce prix que nous atteindrons nos objectifs de développement. Parce que l’administration publique est le levier principal de la mise en œuvre des politiques publiques. Au-lieu d’être un goulot ou un fardeau, l’administration publique doit être une administration de délivrance du service public pour l’atteinte des objectifs que nous nous sommes assignés, et à la grande satisfaction de nos concitoyens », a-t-il insisté.

Diop de poursuivre devant la famille du Trésor : « l’objectif est de faire en sorte d’avoir une administration composée d’hommes et de femmes pétris des valeurs cardinales qui fondent une bonne administration, des valeurs de rigueur, de compétence, de moralité, de probité et Arame est l’exemple aujourd’hui achevé de ces valeurs-là ». L’inspectrice du Trésor est donnée en exemple au moment où un scandale ébranle le Trésor, avec un détournement de cinq milliards F CFA. Deux agents ont été arrêtés.

Dié BA

23 décembre 2021


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article