QUE RISQUE CR7 POUR AVOIR ÉCARTÉ LES BOUTEILLES DE COCA-COLA EN CONFÉRENCE DE PRESSE ?

news-details
MARKETING SPORTIF

Lors d’une récente conférence de presse, la star portugaise a écarté du champ de la caméra deux bouteilles du soda américain, sponsor de l’Euro, avant d’indiquer à son audience qu’il valait mieux boire de l’eau. L’UEFA a affirmé à CheckNews que Ronaldo ne serait pas sanctionné.

La question concerne une scène qui a fait le tour des réseaux sociaux, hier, lundi. L’acteur principal ? Cristiano Ronaldo, la star du Portugal et l’une des principales têtes d’affiche de l’Euro 2020, dont le coup d’envoi a été donné à 18 heures. La séquence polémique ? Quelques secondes au cours desquelles le quintuple Ballon d’or déplace deux bouteilles de Coca-Cola pour les placer hors champ. Le tout pour mieux vanter les mérites d’une bouteille d’eau qui accompagnait les deux sodas sur l’estrade de la conférence de presse. « Agua, not Coca-Cola » (« de l’eau, pas du Coca-Cola ») dit-il.

Ronaldo, dont la sélection se trouve dans le groupe de la France, sera-t-il sanctionné pour avoir critiqué le produit phare de l’un des principaux sponsors de la compétition ? La réponse est non.

L’UEFA, organisatrice de l’Euro, a indiqué à CheckNews qu’« aucune procédure disciplinaire ne serait ouverte à l’encontre de Cristiano Ronaldo ». Et l’instance européenne de préciser que « chacun est libre de boire les boissons qu’il préfère ». Dans l’esprit du Portugais de 36 ans, connu pour prendre soin de son corps – ce qui peut expliquer en partie sa longévité –, il n’y a jamais eu match entre l’eau et le Coca. Lors de la cérémonie des Globe Soccer Awards 2020, le numéro 7 avait même confié sermonner ses enfants dès lors qu’ils consommaient des sodas ou mangeaient des chips.

Vous pouvez réagir à cet article