RAPPORT ARMP : MOUBARACK LO POUR DES SANCTIONS PÉNALES ET ADMINISTRATIVES

news-details
LR DU TEMPS

Le dernier rapport de l’Autorité de régulation des marchés publics a révélé des cafards dans certains ministères et autres institutions du pays. Mais, pour beaucoup d’observateurs, ces anomalies constatées par le corps de contrôle seront sans suite. Autrement dit, leurs auteurs ne seront pas inquiétés d’autant plus qu’aucune sanction ne leur sera infligée.

Invité de l’émission LR du temps, Moubarak Lô, économiste statisticien a été interpellé sur la question. Et sans détour, il soutient que le sentiment d’impunité encourage les malversations. Donc, exige-t-il, il faut mettre un terme à cela. « Il ne doit pas y avoir impunité. Il faut que des sanctions administratives soient appliquées en relevant les personnes épinglées de leurs fonctions. Il faut également qu’il y ait des sanctions pénales à l’encontre de ces dernières », a déclaré l’économiste. Cependant, estime-t-il, pour que cela soit effectif il faudrait qu’on ait un parquet indépendant qui ne devrait pas attendre les injonctions du ministère de la Justice pour s’auto-saisir. « Il faut l’autonomisation du procureur de la République afin qu’il puisse démarrer des poursuites judiciaires sans attendre le ministre de la Justice », a fait savoir M. Lô, ajoutant qu’il faut une Justice indépendante pour éviter la corruption massive constatée dans l’administration.

Mais, son co-débatteur, l’expert en banque et finance, Mouhamed Dia n’est pas d’accord avec lui sur sa thèse concernant l’indépendance de la justice. Pour lui, la Justice ne peut pas être au-dessus de l’exécutif. Ainsi, il marque son désaccord d’une indépendance totale de la Justice. « Je ne suis pas d’accord pour une indépendance totale de la justice », martèle-t-il. Pour ce qui est de la corruption notée dans l’administration, il souligne que c’est la société qui est malade. De ce fait, il pense qu’il faut revoir la question de fond de l’éducation. Il faut, à son avis, instaurer le civisme et le patriotisme pour essayer de changer les choses.

Vous pouvez réagir à cet article