RAPPORT DE LA COUR DES COMPTES : MACKY ANNONCE LA MISE EN PLACE D’UNE COMMISSION

news-details
Bonne gouvernance

Une commission sera mise en place pour l’exploitation des rapports de la Cour des comptes. L’assurance est donnée par le chef de l’Etat, Macky Sall, à l’occasion de la cérémonie de levée des couleurs, ce 3 février, comme tous les premiers lundis du mois, au Palais de la République. Ce, après qu’il a reçu les rapports 2015, 2016 et 2017 de ladite Cour, vendredi dernier, 31 janvier, avant leur publication.

Dans leurs rapports, les contrôleurs ont épinglé la gestion des Directeurs généraux et personnalités de l’Alliance pour la République (APR, parti présidentiel). Au-delà de l’annonce de la mise en place d’une commission dédiée, le président Sall a tenu à souligner que « beaucoup de managers sont (déjà) attraits devant la chambre de discipline financière. » « Peut-être qu’elle ne fait pas l’objet de publicité et c’est tant mieux ainsi. Mais, des sanctions réellement pécuniaires sont faites et des sanctions qui nécessitent que la justice se prononce, seront toujours transmis au niveau des juridictions », s’est-il empressé de justifier.

Et d’ajouter : « Il est très important qu’on remette dans leur contexte le sens des rapports de la Cour des comptes, de l’Inspection générale d’Etat, et (de ceux) produits par le contrôle financier, qui veillent et accompagnent la gestion des entreprises publiques. Il est à noter des manquements au respect des procédures, des entorses au Code des marchés, et surtout des recommandations pour corriger souvent des erreurs de procédures ou des actes non conformes. Donc, voilà la bonne lecture qu’il faut avoir, c’est moins ceux qui s’épanchent dans la presse, que les mesures qui ont été préconisées par nous-mêmes pour que justement les deniers publics soient gérés de la meilleure des façons qu’il soit ». Entre autres promesses, l’achèvement des travaux du siège de la Cour des comptes pour plus d’efficacité.

Vous pouvez réagir à cet article