RECORD DE DÉCÈS EN FRANCE, ITALIE ET ESPAGNE, LE POINT SUR LA PANDÉMIE

news-details
CORONAVIRUS

Alors que le nombre de cas et de décès liés au coronavirus augmente dans notre pays, la situation des voisins italiens et espagnols ne fait qu’empirer. Ces deux pays ont battu un nouveau record de décès en une seule journée. Par ailleurs, le président américain Donald Trump fait l’objet de graves accusations.

De bien tristes records

Le dernier bilan de l’épidémie de coronavirus Covid-19 en France fait état 5 423 cas pour 127 décès ce 15 mars 2020 au soir. Ainsi, 900 cas et 36 décès supplémentaires ont été rapportés en une seule journée. Il s’agit de la plus importante hausse des cas et des décès enregistrée depuis l’apparition du coronavirus dans notre pays. Au passage, le ministre de la Santé Olivier Véran a rappelé aux Français la nécessité de respecter les mesures annoncées. L’intéressé dit avoir constaté de nombreuses personnes se baladant en famille ce week-end dans les grandes villes. En conséquence, il est possible qu’une mise en quarantaine soit prochainement annoncée.

L’Italie compte désormais 24 747 cas confirmés pour 1 809 décès. L’Espagne, dont la courbe est encore plus prononcée que celle de la France, compte aujourd’hui 7 844 cas pour 292 décès. Ces deux pays ont, comme la France, battu leur record journalier de nouveaux cas et décès liés au coronavirus. Si l’Italie a déclaré 370 décès, à l’échelle du monde, ce sont près de 700 personnes ont succombé au virus en 24 heures.

Donald Trump en proie à de lourdes accusations

Comme l’explique un article publié par Le Figaro, Donald Trump fait depuis peu l’objet d’une vague d’indignation. Le président américain est accusé d’avoir tenté de faire main basse – à grand renfort de millions de dollars – sur un projet allemand de vaccin contre le coronavirus. Confirmées par les autorités allemandes, les intentions de Donald Trump étaient d’obtenir l’exclusivité du vaccin.

Cette affaire concerne le laboratoire CureVac, situé à Tübingen. Celui-ci travaille actuellement sur un vaccin à l’aide de subventions de l’état allemand. Or, les porteurs du projet estiment être à seulement quelques mois d’une validation. Avec 3 689 cas pour 68 décès, les États-Unis s’inquiètent et le chef d’État tente visiblement l’impossible. Sur les réseaux, de nombreuses personnes estiment que la volonté de Donald Trump est comparable à un crime contre l’humanité.

Ailleurs dans le monde, citons l’Iran (13 938 cas / 724 décès), la Corée du Sud (8 162 / 75), l’Allemagne (5 813 / 13) ou encore la Suisse (2 200 / 14). À l’échelle mondiale, le bilan de l’épidémie de coronavirus fait état de 168 930 cas pour 6 461 décès. Enfin, plus de 76 000 personnes ont été guéries.

Vous pouvez réagir à cet article