RECRUDESCENCE DE LA CRIMINALITÉ : L’IMAM DE YOFF RECOMMANDE L’ÉTABLISSEMENT DE LA LOI DU TALION

news-details
PRIÈRE DE L’AID EL FITR

En ce jour de prière de l’Aid El fitr, les Layennes, tous de blancs vêtus, ont convergé au Mausolée de Seydina Limaloulaye à Yoff. Venus de partout, Ils ont été nombreux à rejoindre les lieux. Certains, assis sur des tapis et d’autres sur le sable, ils psalmodient en chœur les "Zikr", avec harmonie.

A 9 h30, heure indiquée pour la prière, l’Imam Mame Ndjine Laye est venu accompagné par d’autres personnalités de cette confrérie. À la fin de la prière, l’imam a fait son sermon. Il est revenu sur les enseignements de Seydina Limamou, le fondateur de cette confrérie. Il a exhorté les fidèles à faire preuve de piété dans toutes leurs actions sur terre. Et les a mis en garde contre la recherche de profits inappropriés contraires aux enseignements de l’Islam.
L’Imam a aussi évoqué l’importance du « Zikr », évocation des noms de Dieu.

Pour l’Imam Ndjin, il faut éviter toute chose qui est source de controverse en islam. Selon lui, la bonne attitude du musulman est d’avoir toujours une pensée envers Dieu. Et d’insister sur les interdictions dans la quête de richesses.

Dans ce sillage, il a mis en garde ceux qui pillent l’héritage d’autrui. « Les procès arbitraires dans tribunaux seront rétribués aux créanciers le jour du jugement dernier. Ce sera pire pour celui qui a profité de cette situation », a dit Mame Djine. Qui ne manque pas de souligner la recrudescence de la violence dans ce pays. Avant de proposer l’établissement de la loi du talion, conformément aux préceptes de l’Islam. « C’est un précepte divin donc on ne peut dire que ce n’est pas une solution ou de la barbarie », a-t-il déclaré.

Vous pouvez réagir à cet article