RECRUDESCENCE DES CAS IMPORTÉS : LES INQUIÉTUDES DE DIOUF SARR

news-details
CORONAVIRUS AU SÉNÉGAL

Une baisse des cas positifs du coronavirus est constatée depuis quelques jours. Des résultats encourageants qui ne devraient pas pousser à baisser la garde. Autrement dit, la mobilisation pour booster cette maladie hors du territoire sénégalais doit être toujours de rigueur. Ce, surtout que, malgré la tendance baissière, il y a une persistance des cas importés enregistrés au niveau de l’Aéroport international Blaise Diagne de Diass. Des cas importés qui inquiètent de plus en plus le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Abdoulaye Diouf Sarr. Qui, face à la presse après le bilan de la situation du jour, a révélé que sur la période allant du 1er au 19 octobre 2020, 91 cas importés ont été enregistrés sur un total de 440 cas positifs soit un taux de 22%. Mieux, ajoute-t-il, sur les deux derniers jours, 25 cas importés ont été notés sur les 41 cas positifs soit un taux de 61%.

« La durée de validité du test RT-PCR COVID-19 ramenée à 5 jours »

Cette situation, renseigne le ministre, interpelle principalement les voyageurs et les compagnies qui les transportent. D’ailleurs, le 13 octobre dernier, le ministre des Transports aériens avait pris une circulaire pour préciser les conditions sanitaires d’embarquement des passagers à destination du Sénégal. Mais, cette mesure, quoique salutaire, n’a pas permis une évolution favorable de la situation à l’entrée aux frontières aériennes. C’est du moins le regret d’Abdoulaye Diouf Sarr. Il rassure que les deux départements prendront les dispositions idoines afin que ladite circulaire soit d’application immédiate et permettre ainsi de mettre fin à l’importation de cas de Covid-19. Dans le même sillage, le ministre de la Santé et de l’Action Sociale indique qu’outre la durée de validité du test RT-PCR COVID-19 qui est actuellement fixée à 7 jours sera ramenée à 5 jours.

Vous pouvez réagir à cet article