RELANCE ANNONCÉE DE MÉDIS SÉNÉGAL : LE DOSSIER TOUJOURS AU POINT MORT

news-details
Industrie pharmaceutique

Le président de la République, Macky Sall avait annoncé le redémarrage immédiat des activités de l’usine pharmaceutique MédiS Sénégal. Mais force est de constater que la relance est toujours au point mort . Le dossier avance à pas de caméléon pour ne pas dire qu’il ne bouge pas. Une situation qui porte un énorme préjudice aux travailleurs de Médias pharma qui sont restés 16 mois sans salaire ni couverture médicale à cause de la fermeture de leur société depuis janvier 2020.

Ces derniers sont d’ailleurs montés au créneau pour dire qu’ils continuent de vivre le calvaire. Interpellé par les Délégués du Personnel sur la date de réouverture de leur entreprise, la Direction Générale leur a répondu qu’elle court toujours derrière le Ministre des Finances et du Budget Abdoulaye Daouda DIALLO pour la rentrée des fonds annoncés par le gouvernement pour l’augmentation des parts de l’Etat du Sénégal dans le Capital social.

"Malgré l’annonce solennelle de l’injection des 3 milliards dans le capital de Médis et du redémarrage immédiat des activités par le Chef de l’Etat Monsieur Macky Sall à l’occasion de la remise des Cahiers de doléances du 1er Mai 2021, la relance est aujourd’hui au point mort", ont fait savoir les travailleurs dans un communiqué de presse.

Vous pouvez réagir à cet article