RELANCE DE L’ÉCONOMIE : LES INQUITÉUDES DE BIRAME SOULÈYE DIOP

news-details
JURY DU DIMANCHE

L’économie sénégalaise a été fortement impactée par la crise sanitaire liée à la maladie du coronavirus. Les autorités étatiques pensent tout de même qu’elles sont suffisamment outillées pour relancer l’économie. Une idée que ne partage pas l’administrateur général de Pastef/Les Patriotes, Birame Souleye Diop. A son avis, il n’y aura pas de relance. Etayant ses propos, il explique que les bases de leurs analyses ne sont pas des bases justes sur lesquelles on peut bâtir un travail sérieux. La croissance économique, rappelle-t-il, c’est l’ensemble de la richesse générée par l’entreprise pour payer les salaires, les impôts et pour faire des investissements. « Le taux de croissance que nous avons ne servira jamais le peuple. Depuis qu’il est là il n’y a pas eu d’augmentation de salaire. Cette croissance est une croissance extravertie parce que c’est donnée à des entreprises étrangères. Tous les bénéfices ne reviendront pas vers les Sénégalais », regrette-t-il.

Auparavant, il a été interpellé sur la probable deuxième vague de la maladie du coronavirus. Il rappelle qu’il y a moins d’un mois le ministre de la Santé et de l’Action sociale excluait une deuxième vague de la maladie. Maintenant, il ignore les raisons pour lesquelles le ministre a changé de fusil d’épaule. Pour lui, les autorités doivent toujours éviter que les sénégalais revivent la même situation de la première vague. « Macky Sall se vante d’avoir le meilleur système de résilience à la Covid-19. Aujourd’hui, pourquoi on craint une deuxième vague. Au-delà de la Covid, le système sanitaire est totalement en bas parce qu’ on n’a rien du tout. Aujourd’hui, le Pse est un échec patent », dit-il.

Vous pouvez réagir à cet article