RENCONTRE CHEIKH OUMAR HANN & CELS : CES POINTS D’ACCORD TROUVÉS

news-details
GRÈVE À L’UGB

Des points d’accords ont été trouvés à l’issue de la rencontre entre le ministre de l’Enseignement supérieur, Cheikh Oumar Hann, et la Coordination des étudiants de Saint-Louis (CESL). L’assurance est donnée par le Directeur général de l’Enseignement supérieur, Pr Amadou Abdoul Sow. Qui précise qu’il s’agissait de discuter de la plateforme revendicative des étudiants de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (UGB), qui ont décrété un mot d’ordre de grève illimitée.

« Nous avons abordé plusieurs points, signale-t-il. D’abord, sur la question des logements, 2 mille lits sont en construction à (l’UGB). Le ministre a donné l’engagement de livrer ces lits à la fin du mois de décembre. Donc, ce point-là, a été vite évacué. C’est vrai que cela a pris un peu de retard mais les travaux vont recommencer. »

Ensuite, ajoute Pr Sow, « le ministre a instruit le Directeur du CROUS, qui est là, de l’entretien de l’équipement et de la sécurisation des restaurants universitaires. Mieux, le ministre est allé jusqu’à promettre la concession d’un nouveau restaurant universitaire qui devrait pouvoir livrer à peu près 10 mille repas, dans le modèle du restaurant argentin de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD). Puis, il y a eu la question des bourses qui a été abordée par les étudiants notamment les omissions. Ça arrive, et chaque fois, on demande de dresser la liste de ceux qui ont été omis. S’il s’avère qu’ils ont droit à la bourse, ils récupèrent immédiatement leurs bourses. Cette question a été aussi très vite évacuée. Nous nous sommes entendus là-dessus. »

Avant de poursuivre : « Pour ce qui concerne les chantiers, c’est l’achèvement de l’amphithéâtre de 750 places. Le wifi, et l’ADIE (Agence de l’Informatique de l’Etat) est déjà en place. L’enceinte de l’université est dotée en fibre optique, il ne reste qu’à raccorder les villages, il y avait un problème lié à l’électricité, ce qui fait que le raccordement n’a pas été fait. »

S’agissant de l’assainissement présenté comme la question la plus sensible par les étudiants, et qui avait conduit l’année dernière à des perturbations au sein de l’UGB, Pr Sow a rappelé que ce volet « est assuré par l’ONAS (Office National de l’Assainissement du Sénégal) dans un plan-projet, pris en charge en partie par le ministère ».

Vous pouvez réagir à cet article