RÉPONSE DU MOUVEMENT "NGARÉPOT" À Me SENGHOR : "QU’IL EST BAVARD, VOTRE SILENCE !"

news-details
CONTRIBUTION

22 paragraphes 607 mots...

Monsieur le président,

Qu’il est bavard votre "silence" !

Bien plus bavard que chacun de nos posts pour exiger des comptes et de la transparence. Quand on prend la peine d’en écrire autant, on est plus dans le silence mais dans l’aveu d’impuissance et d’ailleurs le silence face aux questions du peuple sur votre gestion des fonds du programme Forward de la FIFA, face à l’absence de stades aux normes, d’une boutique officielle pour les fans, etc... Ce silence-là, est tout sauf d’or ! Il n’est que mépris, arrogance et mauvaise foi.

C’est aussi une preuve d’incapacité notoire à apporter des réponses claires, pour quelqu’un qui est délégataire de service public, qui gère un bien aussi précieux que notre football, le silence n’est pas d’or ! C’est une gestion transparente, une reddition des comptes et un rapport financier annuel détaillé et accessible au grand public qui sont les règles d’or d’une présidence performante et totalement transparente.

Parlant de mépris, combien de supporters sommes-nous en ce moment, bloqués par la page officielle de la FSF, sans jamais avoir dérogé à la moindre règle de politesse dans notre élan de contestation légitime ?
N’est-ce pas vous-même qui accusez dans votre lettre de redouter « la confrontation saine et démocratique » ?
Elle est où cette démocratie que vous prônez quand vous muselez sans complexe les contestataires ?

Pour revenir sur la question de la transparence, nous vous demandons tout simplement de vous conformer aux statuts de la CAF notamment en son article 17 alinéas 7h 7j et 7w, mais aussi au règlement du programme de développement FORWARD notamment en son article 8 alinéa 1g.
Ecrire 22 paragraphes de 607 mots est sûrement le plus grand effort que vous avez fait en 12 ans à la tête du football sénégalais. Quel dommage qu’il soit aussi vide de sens et n’éclaire en rien la lanterne des sénégalais sur les questions légitimes qu’ils se posent.

De vos 607 mots, aucun ne rend compte des maux du football sénégalais ! Aucun !

D’ailleurs, ce texte est inversement proportionnel au nombre de stades aux normes dans ce pays, il l’est également au nombre de boutique officielle pour acheter des accessoires de l’Equipe Nationale ou aux nombres d’explications claires sur les questions de fonds.
L’effort pris pour écrire ce très long texte, est certainement supérieur au temps passé pour l’élaboration d’une stratégie marketing et communication digne de notre standing.

Votre rayonnement sur les réseaux sociaux est lamentable, tant le contenu est insuffisant en qualité comme en quantité.
Quels sont les efforts effectués par la fédération en ce moment, pour promouvoir les articles confectionnés par notre équipementier, pour profiter financièrement des 10% par unité vendue ?
Quelle est la position de la fédération sur le marché de la contrefaçon, qui impacte ses caisses pourtant directement ?

Serions-nous une fois de plus confrontés à ce fameux silence qualifié « d’or », qui sonne pourtant ici comme « impuissant » voir « complice » ?
Si comme vous le prétendez, vous travaillez plus que vous ne parlez et que le silence est votre credo, nous aurions à cette heure-ci des stades aux normes et une boutique officielle à la place de ce roman.
Si votre silence est d’or, alors sachez que nos stades sont de ruines, de champs de patates, de mauvaises herbes et de murs fissurés. Un vrai travailleur aurait veillé à ce qu’à contrario, le constat soit tout autre.

Mais si pour vous, l’or que vaut votre silence a plus d’importance que ce que valent nos stades, alors grand bien vous fasse ! En Afrique du Sud, on compte 13 stades aux normes, mais chez nous, on a droit à 22 paragraphes et 607 mots de "silence", d’ailleurs heureusement qu’on a eu droit qu’à votre silence car autrement nous aurions sûrement fini avec un roman au programme à lire.

POUR LE MOUVEMENT NGARÉPOT

Cyril Sambou

Vous pouvez réagir à cet article