REPORT DE L’ENTRÉE EN VIGUEUR DE L ÉCO : « UNE SAGE DÉCISION »

news-details
ECONOMIE

Le report de l’entrée en vigueur de la monnaie ECO, jusqu’en 2027, est une très bonne décision. C’est ce que pensent des économistes interrogés par Iradio (90.3). Ces derniers estiment que cette nouvelle échéance va permettre aux pays membres de la CEDEAO de structurer leurs économies durement affectées, surtout par la crise sanitaire.

La décision de faire circuler la future monnaie unique, l’ECO, a été prise, ce samedi, 19 juin 2021, lors du 59e Sommet des chefs d’État et de gouvernement de l’espace.

Interrogé sur la question, le directeur de l’institut des Finances approuve. Selon Pape Diallo, cette date permettra aux États de bien appréhender leurs économies pour donner à la nouvelle monnaie toute sa crédibilité. ’’ Si aujourd’hui la CEDEAO décide de fixer l’échéance en 2027, ça donnera assez de temps à nos autorités de corriger, d’ajuster nos économies pour qu’on retrouve la situation normale permettant de lancer l’ECO dans des conditions optimales. Cela va certainement permettre à l’ECO d’être une monnaie crédible et compétitif au plan mondial’’, a déclaré M. Diallo. C’est la même idée défendue par Amath Soumaré. Spécialiste en intelligence économique, M. Soumaré estime que l’échéance de 2027 est un bon repère pour permettre aux États de stabiliser leurs économies.

’’ Au niveau de la CEDEAO, d’une part, les économies ne sont pas pareilles. D’autre part, les critères de convergence ne sont pas les mêmes. Troisièmement, nous n’avons pas la même monnaie. C’est quelque chose de très délicat. Il faut une rigueur budgétaire, dans la gestion pour pouvoir partir à une union. Mais, tant que cette rigueur et ces critères de convergence ne sont pas réglés, ça sera très difficile d’avoir une monnaie stabilisée. Je crois que 2027 est un date très sage’’, a-t-il déclaré.

2027, c’est dans 6 ans. À cette date, beaucoup de ces chefs d’États qui ont acté ce report ne seront plus en fonction. Mais, cela ne va pas être un frein à l’ECO, selon Pape Diallo, qui estime que : ’’ l’engagement d’un président de la République doit être respecté par son successeur’’. ’’ Cette décision, une fois qu’elle est prise au niveau communautaire, je crois que tous les pays vont s’y atteler et avoir comme objectif la réalisation de toute la gestion de leurs budgets, de leurs finances avec cette date donnée comme référentielle’’, confirme Amath Soumaré.

Vous pouvez réagir à cet article