REPORT DES LOCALES : LES EXIGENCES DU FNR

news-details
POLITIQUE

Le Front de résistance nationale (FRN) sort de sa réserve suite à l’amendement du ministre de l’Intérieur, Aly Ngouille Ndiaye, fixant la date des élections locales au plus tard le 21 mars 2021. L’organisation, regroupant des partis de l’opposition, dénonce « cette démarche unilatérale du gouvernement dans un contexte de dialogue politique ». En effet, dans un communiqué signé par son coordonnateur, Moctar Sourang, et repris par Sud Quotidien, le FRN estime que la question de la date des élections territoriales « devait être soumise au niveau du dialogue en cours avec tous les pôles en vue de trouver un consensus comme c’est le cas sur plusieurs autres questions » comme « les manifestations d’intérêt pour le choix des cabinets indépendants pour l’audit du fichier et l’évaluation au processus électoral ».

Dans ce sens, le front demande que ces 2 points soient lancés au plus tard le 1er décembre 2019 pour pouvoir organiser les élections dans les meilleurs délais.

Vous pouvez réagir à cet article