image

REPORTER SANS FRONTIÈRES INTERPELLE LES AUTORITÉS

image

Le débat sur le détournement des unes dont fait l’objet de plusieurs journaux sénégalais n’a pas laissé Reporters sans frontières (Rsf) indifférent. L’organisation dénonce une campagne de désinformation. Une attitude qui peut ternir l’image de la démocratie sénégalaise. « Cinq quotidiens d’information sénégalais ont vu le contenu de leur première page détourné sur les réseaux sociaux, entre le 7 juillet et le 27 juillet 2022. Le message principal de la véritable une est transformé à des fins de propagande politique », a noté Rsf.

Ce sont les journaux : Le Soleil, Sud Quotidien, Le Quotidien, EnQuête, L’Observateur et Bes Bi Le Jour, qui ont été victimes de ces pratiques. Des poursuites judiciaires ont été entamées suite à des plaintes déposées par les responsables de ces médias. Pour Rsf, ces pratiques altèrent le débat démocratique. « Nous demandons aux autorités de prendre les dispositions nécessaires pour faire cesser ces pratiques nuisibles à l’intégrité de l’information, qui portent un rude coup à la crédibilité des journaux (…) victimes », a écrit le directeur de Reporters sans frontières en Afrique de l’Ouest, Sadibou Marone.

BF

29 juillet 2022


------------------------------------

Vous pouvez réagir à cet article