REPRISE AVEC PRÉCAUTION DES PRIÈRES DU VENDREDI À TOUBA ET À MASALIKUL JINAAN

news-details
IMAGES

La grande mosquée de Touba et celle de Massalikou Jinaan à Dakar ont effectué la grande prière de ce vendredi, après plusieurs semaines de pause imposée par les mesures de restrictions à cause du coronavirus. Cela fait suite la décision du chef de l’Etat d’assouplir les mesures restrictives de l’Etat d’urgence qui avait entraîné la fermeture de tous les lieux de culte pour éviter des rassemblements qui pourrait être source de propagation du Coronavirus.

Dans la capitale du mouridisme, le comité de gestion de la grande mosquée a pris les devants pour un bon déroulement de la prière. Un important dispositif a été mis en place pour permettre aux fidèles de respecter les mesures d’hygiènes édictées. Selon, Makhtar Kane, membre du comité de gestion, le lavage des mains a été rendu obligatoire pour toute personne qui entre dans ce lieu de culte. « Nous avons reçu des consignes appliquées à la lettre. Par exemple, le port de masque est obligatoire pour tous ceux qui viennent et les fidèles ont été priés de coopérer par rapport à la limitation des places au sein de la mosquée ». Dans des images qui ont rapidement fait le tour du web, le guide des mourides, Serigne Mountakha Mbacké a également donné l’exemple à travers une tenue qui lui masquait le visage, tandis que ses accompagnateurs étaient tous masquées également.

C’est le même constat à Massalikoul Jinaan, la grande mosquée mouride de la capitale. Les dispositions nécessaires ont été prises pour que la prière se déroule normalement. La grande salle qui devait accueillir 8 000 personnes en temps normal en a reçu, moins du quart, entre 1 500 et 2 000 personnes, ce vendredi.

Le but était de pouvoir respecter la distanciation sociale requise. « Nous avons pris toutes les dispositions nécessaires pour un bon déroulement de la prière. Dès que les rangs ont été pleins, les portes de la mosquée ont été fermées », a indiqué le coordonnateur des équipes de travaux de la mosquée, Serigne Modou Mbaye.

- 

Vous pouvez réagir à cet article