REPRISE PROGRESSIVE DU CULTE DANS LES DIOCÈSES À PARTIR DU 1er NOVEMBRE

news-details
DÉCISION DE LA CONFÉRENCE ÉPISCOPALE

L’église catholique va rouvrir ses portes dès ce mois de novembre. Les Evêques du Sénégal, de la Mauritanie du Cap Vert et de la Guinée Bissau ont choisi la date de Toussaint pour reprendre progressivement les cultes, après plus presque 8 mois de fermeture.

Dans une note parvenue à Emedia, les religieux catholiques disent avoir pris l’avis des médecins. "Nous, vos Pères Évêques du Sénégal, dans une attitude de prière confiante au Dieu de toute miséricorde et de toute protection, assurés de l’intercession puissante de la Bienheureuse Vierge Marie, Notre Dame du Rosaire, Reine de tous les Saints, sommes favorables, à partir du 1er Novembre 2020, à la reprise progressive du Culte dans nos Diocèses, suivant l’appréciation des pasteurs du lieu et des conditions de faisabilité. Nous rendons grâce à Dieu pour une telle mesure, dans l’espoir d’une reprise normale du Culte", lit-on sur le communiqué.

Les Evêques exhortent, tout de même, les fidèles catholiques au maintien du respect des gestes barrières pour une éradication définitive de la maladie. « Nous vous demandons de garder toujours à l’esprit, entre autres, les mesures sanitaires suivantes dans nos Assemblées : la limitation du nombre de participants aux Offices liturgiques, le respect de la distanciation physique, la mise en place d’un dispositif de lavage des mains au savon ou au gel hydro alcoolique, le port obligatoire du masque, les modalités d’hygiène pour l’offrande de la quête, la désinfection des lieux avant et après chaque célébration, le respect des consignes données par les membres du service d’ordre, lors des célébrations, à l’entrée des églises, comme à l’intérieur, et à la sortie », ont-ils suggéré.

Vous pouvez réagir à cet article